Sous le regard des vahinés

Autre région à inspecter de près pour investir en Girardin : la Polynésie française, et plus particulièrement Tahiti et Papeete, qui concentre à elle seule 70 % de l’activité de la région. “Sur place, il faut compter environ 3 500 e/m2 tout en sachant qu’il n’y a pas de TVA. Le marché est tout nouveau, il y a encore peu de programmes neufs. Entre 3 et 5 résidences neuves se montent par an.L’offre étant faible et la demande soutenue, la rentabilité est plus que correcte”, observe Alexandre Rondepierre, consultant chez Select Invest Group. Autre avantage d’investir à Tahiti, la mixité des investisseurs : 40 % d’entre eux sont des locaux, les autres sont des métropolitains. Au moment de la revente, il y a donc moins de risque de surabondance de logements à céder simultanément.

Sous le regard des vahinés
Sous le regard des vahinés

Autre région à inspecter de près pour investir en Girardin : la Polynésie française, et plus particulièrement Tahiti et Papeete, qui concentre à elle seule 70 % de l’activité de la région. “Sur place, il faut compter environ 3 500 e/m2 tout en sachant qu’il n’y a pas de TVA. Le marché est tout nouveau, il y a encore peu de programmes neufs. Entre 3 et 5 résidences neuves se montent par an.L’offre étant faible et la demande soutenue, la rentabilité est plus que correcte”, observe Alexandre Rondepierre, consultant chez Select Invest Group. Autre avantage d’investir à Tahiti, la mixité des investisseurs : 40 % d’entre eux sont des locaux, les autres sont des métropolitains. Au moment de la revente, il y a donc moins de risque de surabondance de logements à céder simultanément.


 

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur