Seine-Saint-Denis : des prix très attractifs

Pour habiter ou investir, le 93 offre de nombreuses opportunités aux petits budgets. C’est le moment d’en profiter !

Seine-Saint-Denis : des prix très attractifs
Seine-Saint-Denis : des prix très attractifs

Assurément, la Seine-Saint- Denis foisonne de projets et se prépare un bel avenir. Il est vrai que ce département est l’un de ceux qui ont le plus à gagner du Grand Paris. À l’origine industriel, il dispose en effet de friches importantes. Des villes comme Saint- Ouen, Saint-Denis, Aubervilliers, Aulnay, Le Blanc Mesnil, Le Bourget, Bondy, Gonesse, Clichy, Montfermeil, La Courneuve… vont profiter du Grand Paris Express, en l’occurrence des neuf gares de la nouvelle ligne 17 de ce super-métro, ainsi que du prolongement de la ligne 14.


Les réservations ont doublé


Ces nouvelles lignes seront mises en service progressivement, d’ici dix à quinze ans. Mais elles vont s’accompagner de grands projets urbains qui devraient redorer le blason de ce département trop longtemps mal aimé (secteur Pleyel, Le Bourget, Aubervilliers…). Les promoteurs l’ont bien compris. Nombre de programmes immobiliers s’y développent. D’ailleurs, les réservations ont doublé depuis l’an dernier. « Au premier trimestre 2015, la Seine-Saint-Denis est devenue le département le plus vendeur de la petite couronne », constate d’ailleurs l’Adil 75 dans sa dernière étude de conjoncture immobilière. Les mises en vente connaissent le même mouvement, en hausse de 37,2 % sur un an. Dans ce contexte, les prix ont même augmenté de 3,6 %, ce qui met le mètre carré à 4 132 €. Parmi les villes les plus chères, on trouve Les Lilas (7 045 €/m2) où quelques opérations sont actuellement commercialisées. Exemple, chez Nexity, les prix oscillent entre 262 000 € et 542 000 €. Un studio de 35 m2 permet d’espérer un rendement de 3,2 % en Pinel. Et bien plus encore à Aubervilliers, où des 2-pièces affichés à 197 000 € (39 m2) sont susceptibles de procurer 4,6 %. En tant qu’investisseur, vous avez donc tout intérêt à prospecter dans ce département, notamment sur les communes les plus proches de Paris : Saint-Ouen, Saint-Denis, Pantin, Bagnolet, Montreuil… A Saint-Denis, par exemple, un 3-pièces de 63 m2 peut ainsi être acquis 284 000 € chez Vinci ou encore 204 000 € (57 m2) chez BNP Paribas Immobilier. Aux Docks de Saint-Ouen, Bouygues affiche encore quelques 3-pièces à partir de 300 000 €. Un peu plus cher chez Cogedim (327 600 €) pour un programme situé à Romainville. Si votre budget est serré, éloignez-vous un peu et prospectez des villes comme Le Blanc-Mesnil, Drancy, Stains… Furetez aussi du côté de Clichy-sous-Bois ou Pierrefitte, où les valeurs chutent à moins de 3 000 €/m2.

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur