Saint-Denis : la bâtisseuse de logements neufs

Saint-Denis doit beaucoup au Stade de France. Cet équipement a été le turbo de son développement, mais il n'en est pas le moteur. Préexistait depuis une dizaine d'années un projet urbain sur lequel travaillait le GIE Hyppodamos 93, composé de professionnels de l'architecture, de l'urbanisme et de la conception paysagère. Prenant son projet pour levier, la Ville a eu la capacité d'obtenir les équipements qu'elle souhaitait lors de l'implantation du Stade de France : couverture de l'autoroute A1, création de deux gares RER, franchissement sous les voies ferrées et au-dessus du canal...

Saint-Denis : la bâtisseuse de logements neufs
Saint-Denis : la bâtisseuse de logements neufs

Le boom de l'immobilier d'entreprise.


Un peu plus de dix ans après, la Plaine Saint- Denis est l'un des quartiers d'affaires majeurs d'Ile-de-France, avec un parc de bureaux d'environ 800 000 m2 réalisés. Elle accueille notamment les sièges de Siemens, Generali et AB Production, EDF, l'Afnor et Arcelor qui vient de quitter La Défense. D'importants projets de bureaux sortiront prochainement de terre : un bâtiment assez remarquable de 40 000 m2 sur la Zac du Cornillon sud, à côté du Stade de France, et une opération de 80 000 m2 réunissant 16 promoteurs/investisseurs, dont la consultation se trouve en cours. A Pleyel, un projet de 40 000 m2 au stade du permis sera réalisé par Bouygues Immobilier. Dans ce même quartier où se trouvait la fabrique des pianos Pleyel, s'installeront les studios de Luc Besson dont le permis de construire va bientôt être accordé. Cet ensemble cinématographique s'étendra sur 6,5 hectares et regroupera toutes les compétences de la chaîne de production cinématographique pour permettre de réaliser un film de A à Z.


Une offre immobilière abondante.


Boostée par le tertiaire qui donne des ressources à l'aménagement, l'offre immobilière s'avère abondante. Saint-Denis construit plus que tous les arrondissements de Paris réunis, soit 1 800 logements par an, et délivre le plus de permis de construire de toute l'Ile-de-France. Les nouvelles constructions se trouvent disséminées un peu partout sur le territoire, mais en majorité dans le centre historique, près du canal Saint- Denis et de la gare RER Stade de France. Le premier quartier construit, celui du Stade, est maintenant achevé et habité. Notons au passage la plus-value réalisée par les précurseurs qui ont acheté les premiers programmes à 1 500 €/m2 ! L'offre est aussi variée, à base de collectif ou de maisons, de duplex, d'ateliers ou de lofts (ceux du 197 Wilson de l'Immobilière Promex par exemple) ainsi que de résidences avec services pour étudiants (Les Estudines Paris-Saint-Denis de Réside Etudes). Le réaménagement des berges du canal Saint-Denis vient de s'achever, avec la création d'une piste cyclable conduisant du centre historique jusqu'à la Villette. Quelques promoteurs lancent des programmes sur ce secteur, comme Eiffage Immobilier et Bouygues Immobilier. A vingt mètres du canal, Bouygues propose le Quai Sembat, dont les travaux commenceront en septembre. Réalisés par le même promoteur et donnant directement sur les berges, les Docks comporteront une architecture intéressante avec ateliers d'artistes et seront commercialisés dans le courant de septembre. La moitié du programme vient d'être pré-commercialisée et 30 appartements sur 50 ont été vendus en un week-end. La réhabilitation du quartier Christino Garcia se poursuit et devrait permettre au territoire de retrouver son niveau de population des années 50, soit 5 000 habitants. Ce quartier historique, dit des "Espagnols" à cause de la forte proportion d'immigrés espagnols qui y vivait, est commun à Saint- Denis et Aubervilliers, avec des caractéristiques qui lui donnent du cachet : bâtiments d'un étage, rues étroites, venelles... Le bâti sera préservé autant que faire se peut et le projet fait l'objet d'une convention publique de restructuration urbaine (CPRU). Etimmo commercialise les Amarantes, un programme avec chauffage individuel au gaz, duplex et volumes généreux. "Le fait de gérer un patrimoine explique que nous attachions tant d'importance à la qualité de nos produits, souligne Eric Teboul, Dg d'Etimmo. Nous concevons des programmes pour qu'ils durent et nécessitent, par leur qualité, le moins d'entretien possible." Etimmo est effectivement commercialisateur d'un constructeur, par ailleurs propriétaire et gestionnaire d'un parc locatif important sur l'hexagone.


Très recherchées, les maisons se font rares.


Fondé par des anciens de Coprim, Philia commercialise, à 800 m de la porte de la Chapelle, des maisons mitoyennes à l'architecture contemporaine, avec des jardins d'une vingtaine de mètres et de grands sous-sols. Le programme de la Villa Chevalier est conçu dans un souci de haute qualité environnementale, respectant 8 cibles sur 14, et il bénéficiera fin 2009 de l'extension de la ligne 12 du métro. Prix d'une maison de 6-pièces : 425 000 € pour 127 m2. Le Groupe Gambetta propose aussi les maisons de ville du Village d'Arc, à proximité du parc de la Légion d'Honneur. Une adresse convoitée. Certaines offres sont à saisir rapidement, car les mises en chantier s'amorcent : la résidence Monjoie et les terrasses du Square de Spirit, les Azalées et le Jardin des poètes de Kaufman & Broad, par exemple. En revanche, d'autres propositions arrivent sur le marché : Espaces Immobiliers préparent le lancement de deux opérations qui tourneront autour de 3 300 €/m2. L'une proposera à partir de fin septembre 55 appartements réalisés par DCF près des rues des blés et de l'industrie. L'autre, dont la sortie est programmée trois mois plus tard, se composera d'une soixantaine de produits réalisés par Meunier et en prise avec l'avenue du Président Wilson.


Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur