S'inscrire dans la durée

Si l'on s'en tient aux prix moyens du mètre carré, le neuf reste plus cher que l'ancien. Une différence de prix tout à fait normale au vu des prestations de l'un par rapport à l'autre. Il faut de plus relativiser ces données en prenant en compte les frais de notaire, les charges de copropriété, mais aussi le fait que le neuf vous évite les travaux préalables à l'entrée dans les lieux, ne serait-ce que pour rafraîchir la moquette et les papiers peints, quand il ne s'agit pas de travaux beaucoup plus lourds, comme la mise aux normes d'une installation électrique, par exemple.

S'inscrire dans la durée
S'inscrire dans la durée

Les garanties du neuf. “La qualité du produit est l'un des arguments les plus importants du neuf. L'investisseur dispose d'un budget qu'il doit respecter et qui doit lui permettre d'acquérir un patrimoine qui ne se dévalorise pas avec le temps… Or sur le long terme, un programme neuf est un produit plus économique que l'ancien" explique Marc Touati, agent immobilier qui commercialise du neuf comme de l'ancien. De fait, le neuf vous permet de mettre toutes les chances de votre côté. Comme tous les produits qui nous entourent, le logement a évolué avec le temps. Les promoteurs ont intégré les exigences croissantes des acquéreurs en termes de confort et de qualité, sans oublier toutes les normes que la législation leur impose. Depuis le 1er juillet, les bailleurs sont par exemple tenus de présenter un diagnostic de performance énergétique aux locataires.Ce diagnostic permet aux locataires potentiels de comparer les différents logements et d'estimer ce qu'ils leur coûteront en chauffage, etc. Les logements neufs, qui bénéficient d’une bonne isolation thermique et d'appareils de chauffage performants, sont assurés de bien supporter la comparaison ! Plus-value à la revente. Au-delà de la rentabilité locative immédiate, vous devez penser votre investissement sur le long terme. Au terme de la période de neuf ou quinze ans de location obligatoire pour bénéficier des avantages des dispositifs fiscaux Robien ou Borloo, plusieurs possibilités s'offrent à vous. Vous pouvez choisir de continuer à louer votre bien, même sans avantage fiscal, ou y loger vos enfants, ou encore le conserver comme pied-à-terre. Dans ces conditions, le fait d'avoir choisi un appartement neuf, qui n'aura pas subi trop d'outrages avec le temps, est bien sûr un avantage important. Si vous choisissez de revendre votre bien, peut-être pour vous lancer dans un nouvel investissement, un logement acheté neuf vous permettra, là encore, d'éviter les mauvaises surprises : peu de dégradations et une plus-value assurée à condition d'avoir bien choisi l'emplacement. De plus, au moment où l'on constate une légère accalmie sur le front des loyers et où les locataires disposent d'une offre un peu plus large, ils peuvent se permettre d'être plus exigeants.“Nous constatons actuellement que le marché se détend un peu et que les acquéreurs comme les locataires se font plus attentifs, moins prêts à signer tout de suite.La concurrence est plus grande et dans cette situation, la qualité du logement joue un rôle d'autant plus grand. Au final, c'est elle qui fait la différence” avance Marc Touati.


Réductions d’impôts : avantages et pièges “La réduction d'impôts doit toujours être considérée comme un “plus”, sans jamais être la seule motivation de l'achat.Car au terme de l'économie d'impôts, le client aura un logement sur les bras, qu'il devra continuer à louer ou pouvoir revendre dans de bonnes conditions. Lorsque j'entends des clients me dire qu'ils veulent faire un Robien ou un Borloo, je les contredis tout de suite.Ce n'est pas un dégrèvement fiscal qu'ils achètent, mais un bien immobilier”, martèle Stéphane Desquartiers, PDG de La Maison de l'Investisseur. Un avertissement qui vaut pour tous les types d'achat et tous les dispositifs fiscaux qui les accompagnent : Robien ou Borloo en investissement locatif “classique”, LMP, LMNP ou loi Demessine pour les locations meublées en résidence de tourisme ou encore loi Girardin pour les investissements plus “exotiques”… Assurez-vous à chaque fois que le logement que vous souhaitez acquérir soit une bonne affaire, même sans l'alléchante réduction du chèque au percepteur qu'il vous permet.


Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur