Roussillon : le Sud à prix doux

Entre mer et montagne, le Roussillon offre de beaux programmes
à ceux qui souhaitent s’offrir un pied-à-terre ou investir dans la région.

Roussillon : le Sud à prix doux
Roussillon : le Sud à prix doux

Dans cette région très touristique, la baisse du volume des ventes a fait chuter les prix dans l’ancien, sur l’ensemble du littoral. Certaines stations s’en tirent toutefois mieux comme Saint-Cyprien (+5 % l’an dernier). Un peu en retrait de la mer, Perpignan n’a pas échappé au phénomène (-7,3 % dans l’ancien), mais dans le neuf, ses prix augmentent (+7,7 %). Chez Bouygues Immobilier, on peut dénicher, allées de Bacchus, des studios à partir de 99 000 euros ou des deux-pièces entre 117 000 et 149 000 euros. Les trois, quatre et cinq-pièces s’affichent entre 159 000 et 369 000 euros. Il est également possible de dénicher des maisons. Ainsi, le programme Immobilia propose des maisons d’architectes (quatre et cinq pièces) très contemporaines entre 317 000 et 410 000 euros. Icade propose des maisons, avenue de la Côte-Radieuse, à des prix plus modestes : entre 260 000 et 304 000 euros. Sur le littoral, quelques programmes sont en cours à Argelès-sur-Mer, Canet-en-Roussillon, Canet Plage, Saint-Cyprien, Le Barcarès... Par exemple, à Saint-Cyprien, Urbat offre encore quelques deuxpièces entre 120 500 et 129 500 euros. Au Barcarès, signalons la commercialisation d’une résidence de tourisme. Un deux-pièces s’y négocie entre 106 000 et 148 500 euros et un trois-pièces entre 152 000 et 180 000 euros.

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur