Robien et Borloo complémentaires

Les changements qui "recentrent" le Robien vous permettent de déduire de vos revenus fonciers 6 % de la valeur du logement pendant les sept premières années et 4 % les deux années suivantes. La nouvelle formule du dispositif ne vous permet plus d'aller au-delà de cette période de neuf ans. Avantage ? Vous restez libre de choisir votre locataire sans plafonds de ressources et vous pouvez louer suivant un plafond locatif élevé (20,45 e en zone A, 14,21 e en Zone B1, 11,62 en B2 et 8,52 en C). Votre seule obligation est de louer votre logement nu à titre de résidence principale pour votre locataire. Avec le dispositif Borloo neuf, l'avantage s'allonge puisque vous pouvez défiscaliser pendant 15 ans si vous le souhaitez, pour un total qui peut représenter jusqu'à 65 % du prix d'achat du logement (voir encadré). Cerise sur le gâteau, le régime fiscal du Borloo conserve une déduction forfaitaire de 30 % qui n'existe pas en Robien. En contrepartie bien sûr, les contraintes sont plus grandes, avec des plafonds de loyers inférieurs (16,37 e en zone A par exemple, contre 20,45 pour le Robien) et des revenus des locataires plafonnés (33 233 e/an pour une personne seule en zone A, 49 668 e/an pour un couple en zone A). "Le plafonnement des ressources est un faux problème, car ces plafonds sont larges et concernent en fait la moyenne des ménages français" souligne Patrice Haubois, responsable marketing du Crédit Foncier. A noter que vous pouvez financer votre investissement en Borloo neuf avec un PLS (Prêt locatif social) qui présente le double avantage de faire tomber la TVA à 5,5 % et de vous exonérer de la taxe foncière pendant les 15 premières années !

Robien et Borloo complémentaires
Robien et Borloo complémentaires

Les changements qui "recentrent" le Robien vous permettent de déduire de vos revenus fonciers 6 % de la valeur du logement pendant les sept premières années et 4 % les deux années suivantes. La nouvelle formule du dispositif ne vous permet plus d'aller au-delà de cette période de neuf ans. Avantage ? Vous restez libre de choisir votre locataire sans plafonds de ressources et vous pouvez louer suivant un plafond locatif élevé (20,45 e en zone A, 14,21 e en Zone B1, 11,62 en B2 et 8,52 en C). Votre seule obligation est de louer votre logement nu à titre de résidence principale pour votre locataire. Avec le dispositif Borloo neuf, l'avantage s'allonge puisque vous pouvez défiscaliser pendant 15 ans si vous le souhaitez, pour un total qui peut représenter jusqu'à 65 % du prix d'achat du logement (voir encadré). Cerise sur le gâteau, le régime fiscal du Borloo conserve une déduction forfaitaire de 30 % qui n'existe pas en Robien. En contrepartie bien sûr, les contraintes sont plus grandes, avec des plafonds de loyers inférieurs (16,37 e en zone A par exemple, contre 20,45 pour le Robien) et des revenus des locataires plafonnés (33 233 e/an pour une personne seule en zone A, 49 668 e/an pour un couple en zone A). "Le plafonnement des ressources est un faux problème, car ces plafonds sont larges et concernent en fait la moyenne des ménages français" souligne Patrice Haubois, responsable marketing du Crédit Foncier. A noter que vous pouvez financer votre investissement en Borloo neuf avec un PLS (Prêt locatif social) qui présente le double avantage de faire tomber la TVA à 5,5 % et de vous exonérer de la taxe foncière pendant les 15 premières années !


 

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur