Révision du prix de vente

Je viens d’apprendre que le prix auquel j’ai vendu mon appartement est beaucoup trop bas par rapport aux prix habituels du marché. Est–il trop tard pour essayer de réévaluer la transaction ? (Géraldine H.,Rennes,35)

Révision du prix de vente
Révision du prix de vente

La seule possibilité serait d’engager une action judiciaire mais seulement dans le cas où il y aurait lésion. L’article 1674 du Code Civil prévoit que si le vendeur a été lésé de plus de 7/12e du prix d’un bien, il peut demander la nullité de la vente devant le tribunal. Le calcul de cette différence s'effectue en comparant la valeur réelle de l’immeuble et le prix de vente effectif. Par exemple, si on considère un appartement valant 1 000 000 €, les 7/12e de cette somme équivalent à 583 330 €. Il y aura lésion si ce logement est vendu pour un prix inférieur... Cette valeur se décompte au jour de la signature de l’acte de vente. Le vendeur (ou tout héritier) peut alors saisir le Tribunal de Grande Instance dans un délai de deux ans, à partir du jour de la vente.


Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur