Résidence service : un marché de niche encore rentable

En 2007, plus de 5 000 lots en résidence avec services ont été vendus entre autres par les grands noms du secteur que sont Pierre & Vacances, Gestrim, Réside Etudes, Nexity Patrimoine, Kaufman & Broad. En moyenne le prix est supérieur de 20 à 30 % au prix du mètre carré dans l'immobilier neuf. "Les résidences les plus chères sont celles offrant le plus de services. Typiquement, il s'agit des résidences médicalisées qui comptent parfois deux fois plus d'espaces dédiés aux services. En effet, il faut une salle de kiné à chaque étage, par exemple. Il faut également multiplier les espaces de croisement de vie pour les personnes âgées", observe Olivier Bokobza, directeur général des Espaces immobiliers BNP Paribas.

Résidence service : un marché de niche encore rentable
Résidence service : un marché de niche encore rentable

L'emballement pour ce type de biens a plusieurs explications. D'abord, le ticket d'entrée y est moins élevé que pour un investissement classique dans le neuf. "A raison de 150 ou 200 r d'épargne mensuelle, ce qui correspond à un achat de l'ordre de 90 000 r, on peut se lancer dans ce type d'investissement. Ce qui paraît idéal pour les jeunes investisseurs souhaitant d'ores et déjà préparer leur retraite", relève Jean-Philippe Ruggieri, président de Nexity Patrimoine. Deuxième explication : les rentabilités servies. Même si elles ont chuté d'un point au cours des 18 derniers mois à cause de l'augmentation des prix du foncier, les chiffres restent très attractifs comparés à ceux constatés lors d'un investissement dans le neuf en Borloo par exemple. Selon les professionnels, la rentabilité (rapport entre le loyer annuel et le montant de l'investissement), d'une résidence étudiante varie entre 4 et 5,25 %. Dans une résidence de loisirs, elle oscille entre 3 et 4,5 %. Et comptez entre 4,2 et 5 % dans une résidence d'affaires. Mais les lots des résidences médicalisées qui affichent entre 5 et 6 % de rentabilité restent le nec plus ultra. "Cette rentabilité est nette, nette, nette", a coutume de dire Jean-Philippe Ruggieri. "En effet, elle est nette de frais de gestion locative, nette de délai de vacance et nette de délai de carence".


Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur