Quelles formalités pour acheter ?

En Belgique, la barrière de la langue n’existe pas, du moins en Wallonie. Vous n’aurez donc aucun mal à déchiffrer l’avant-contrat que vous signerez.

Quelles formalités pour acheter ?
Quelles formalités pour acheter ?

Il peut s’agir d’une option ou d’un compromis de vente. Dans le premier cas, le propriétaire promet de vendre le bien immobilier à un prix déterminé (promesse unilatérale de vente). Pendant la durée de l’option, le propriétaire est définitivement lié et ne peut pas vendre à une autre personne. Vous, en tant qu’acquéreur, n’êtes pas obligé d’acheter : raison pour laquelle les vendeurs réclament plutôt une offre d’achat. Dans le second cas, la formalité peut consister à rédiger une promesse de vente qui vous engagera, vous et votre vendeur. Le document peut comporter des clauses suspensives ou résolutoires. Il faut donc veiller à leur rédaction et s’entourer des conseils d’un notaire ou d’un avocat. D’autant que vous ne disposez d’aucun délai de réflexion ou de rétractation pour changer d’avis. L’acte authentique s’effectue par le biais d’un notaire.

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur