Quand confort et qualité riment avec économies

Le choix du neuf, c'est avant tout le choix des matériaux et des techniques de construction les plus performants, qui permettent notamment le meilleur des conforts en matière d'isolation acoustique et thermique. Nombreuses sont les techniques de construction qui permettent de lutter contre le bruit, l'une des principales nuisances que les habitants des grandes villes aient à supporter. Les chapes flottantes ou dalles flottantes pour les sols, associent un support de désolidarisation de quelques millimètres composé de laine minérale ou de plastique alvéolaire acoustique à la chape de béton et permettent d'éviter d'entendre le moindre déplacement du voisin du dessus. Côté murs, les parois doubles ou complexes jouent le même rôle pour isoler chaque logement de son voisin de palier. Les parois doubles sont constituées d'une paroi simple et d'un doublage acoustique qui comprend un matériau souple comme de la laine minérale ou du polystyrène expansé élastifié et un parement dur en plaque de plâtre désolidarisé de la paroi. Et côté ouvertures, les performances atteintes par les doubles vitrages actuels ne sont plus à prouver. Il existe aujourd'hui un double vitrage haute performance de type “feuilleté acoustique”. Toutes ces performances dans le domaine de l'isolation acoustique ont également un impact sur l'isolation thermique, même si l'isolation phonique intervient sur des chantiers spécifiques, comme l'isolation contre les bruits d'équipements individuels – une baignoire qui se vide, le déclenchement d'une chasse d'eau, par exemple – ou collectifs – les tuyauteries diverses et variées. Et l'isolation thermique est le premier pas vers les économies d'énergie. Le deuxième étant l'équipement des logements en modes de chauffage performants. Du côté du chauffage électrique par exemple, les panneaux radiants, plus économiques, se sont généralisés, de même que l'existence de thermostats permettant de régler la température par pièces et par périodes (température jour ou nuit, absence ou présence, etc.). Les chaudières à basse température, qui peuvent être individuelles ou collectives, constituent un mode de chauffage et de production d'eau chaude plus économique, puisqu'elles fonctionnent à une température plus basse que les chaudières classiques tout en apportant un confort équivalent. Quant aux chaudières à condensation, qui condensent la vapeur d'eau des gaz de combustion dont elles récupèrent ensuite l'énergie, elles permettent une économie de 15 à 25 % par rapport aux chaudières standard. Mais en matière d'économies, l'avenir est aux énergies renouvelables et à la généralisation des panneaux photovoltaïques et autres capteurs solaires.

Quand confort et qualité riment avec économies
Quand confort et qualité riment avec économies

Le choix du neuf, c'est avant tout le choix des matériaux et des techniques de construction les plus performants, qui permettent notamment le meilleur des conforts en matière d'isolation acoustique et thermique. Nombreuses sont les techniques de construction qui permettent de lutter contre le bruit, l'une des principales nuisances que les habitants des grandes villes aient à supporter. Les chapes flottantes ou dalles flottantes pour les sols, associent un support de désolidarisation de quelques millimètres composé de laine minérale ou de plastique alvéolaire acoustique à la chape de béton et permettent d'éviter d'entendre le moindre déplacement du voisin du dessus. Côté murs, les parois doubles ou complexes jouent le même rôle pour isoler chaque logement de son voisin de palier. Les parois doubles sont constituées d'une paroi simple et d'un doublage acoustique qui comprend un matériau souple comme de la laine minérale ou du polystyrène expansé élastifié et un parement dur en plaque de plâtre désolidarisé de la paroi. Et côté ouvertures, les performances atteintes par les doubles vitrages actuels ne sont plus à prouver. Il existe aujourd'hui un double vitrage haute performance de type “feuilleté acoustique”. Toutes ces performances dans le domaine de l'isolation acoustique ont également un impact sur l'isolation thermique, même si l'isolation phonique intervient sur des chantiers spécifiques, comme l'isolation contre les bruits d'équipements individuels – une baignoire qui se vide, le déclenchement d'une chasse d'eau, par exemple – ou collectifs – les tuyauteries diverses et variées. Et l'isolation thermique est le premier pas vers les économies d'énergie. Le deuxième étant l'équipement des logements en modes de chauffage performants. Du côté du chauffage électrique par exemple, les panneaux radiants, plus économiques, se sont généralisés, de même que l'existence de thermostats permettant de régler la température par pièces et par périodes (température jour ou nuit, absence ou présence, etc.). Les chaudières à basse température, qui peuvent être individuelles ou collectives, constituent un mode de chauffage et de production d'eau chaude plus économique, puisqu'elles fonctionnent à une température plus basse que les chaudières classiques tout en apportant un confort équivalent. Quant aux chaudières à condensation, qui condensent la vapeur d'eau des gaz de combustion dont elles récupèrent ensuite l'énergie, elles permettent une économie de 15 à 25 % par rapport aux chaudières standard. Mais en matière d'économies, l'avenir est aux énergies renouvelables et à la généralisation des panneaux photovoltaïques et autres capteurs solaires.


 

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur