Projets multiples

A l'ouest, tout près du campus de Rennes 1, la Zac de Chardonnet-Baud fait l'objet d'études d'urbanisme préalables. Cette ancienne friche industrielle devrait accueillir 2 200 logements, dont 25 % de logements sociaux, 3 500 m2 de commerces et 70 000m2 de bureaux, sans oublier des équipements de quartier comme le groupe scolaire, la résidence pour personnes âgées, la crèche, etc. Les premiers bâtiments sont sortis de terre cette année et les premiers habitants arriveront l'an prochain. Cap au nord avec les Zac Beauregard et Beauregard-Quincé. D'ici 2015, le site devrait accueillir tous les équipements nécessaires à un quartier de plus de 10 000 habitants. Son aménagement a été conçu en conservant la trame bocagère préexistante. Les premiers logements seront livrés en 2009, à l'image du Jardin des Senteurs, signé Bouygues Immobilier. Sur les 22 logements de la résidence, une partie est réservée à l'accession sociale à la propriété, avec plafonds de ressources. Les 3-pièces de 64 m2 démarrent à 186 100 e.

Projets multiples
Projets multiples

A l'opposé, au sud de Rennes, se trouve l'une des plus grandes Zac de la capitale régionale. Les 120 hectares de la Courrouze se situent à cheval sur Rennes et Saint- Jacques-de-la-Lande. D'ici 15 à 20 ans, ces anciens terrains militaires accueilleront 4 000 à 5 000 logements, ce qui représente 4 à 5 % du total de logements existants aujourd'hui à Rennes. Une zone d'activités, principalement des bureaux et des équipements, sera implantée à proximité de la rocade, sur la commune de Saint-Jacquesde- la-Lande. Et le nouveau quartier sera peut-être le point de départ de la deuxième ligne de métro actuellement à l'étude. Les premiers logements sont en cours de commercialisation actuellement et verront arriver leurs habitants en 2009. C'est le cas du programme de Nexity Apollonia, où le 2-pièces de 40 m2 s'affiche à 119 500 e, tandis que le 3-pièces de 71 m2 est proposé à 205 800 e.


D'autres Zac, plus modestes, contribuent au renouvellement de la ville : celle de Mac- Mahon transforme par exemple le site d'une ancienne caserne en 150 logements qui seront tous livrés en 2009, le tout à quelques pas du CHR Pontchaillou. Ou encore en plein centre, la Zac Saint-Hélier qui transformera l'ancienne brasserie Kronenbourg en un nouveau pôle de quartier, avec commerces, espace vert, équipement public et 140 logements livrables en 2010. Des projets en pagaille qui permettent à Rennes-Métropole de livrer chaque année près de 4 500 logements neufs et de répondre à la demande. Le tout dans le respect de l'environnement, car ici, construction rime avec développement durable. La ville favorise la construction de logements HQE® et chaque nouveau quartier comprend obligatoirement un espace vert, qu'il s'agisse d'un parc, d'une promenade le long des berges ou encore d'une coulée verte.


Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur