Projets, campus... la Côte d’Azur toujours dynamique

Grâce à son grand projet d’aménagement de l’Éco-Vallée, la métropole Nice-Côte d’Azur aborde 2015 avec une certaine sérénité et parvient à proposer une offre de logements diversifiée.

Projets, campus... la Côte d’Azur toujours dynamique
Projets, campus... la Côte d’Azur toujours dynamique

Sur un territoire de plus d’un million d’habitants, avec des métropoles influentes comme Nice ou Sophia Antipolis, avec plus de 25 000 étudiants, mais aussi près de 1 800 entreprises à capitaux étrangers totalisant 30 000 emplois, la Côte d’Azur sait faire valoir des atouts qui dépassent le seul rayonnement économique. La preuve ? Le 10 octobre dernier, avait lieu la pose de la première pierre du programme tertiaire The Crown, qui constitue le vrai départ de la technopole urbaine Nice-Méridia au sein du grand projet d’aménagement Éco-Vallée. Cet immeuble, qui abritera IBM, est en fait le reflet d’une volonté, celle, comme l’explique Christian Estrosi, de « décliner logements, activités, commerces, services et équipements afin de constituer de véritables pôles de vie, de réduire les déplacements domicile-travail, de mettre à disposition des employés, des habitants et des usagers l’ensemble des facilités qui constituent un tissu urbain diversifié et vivant ». Deux des réacteurs de l’Éco-Vallée sont le Grand Arénas, qui verra la réalisation du pôle d’échanges multimodal Nice-Aéroport pour accueillir jusqu’à 17 millions de voyageurs par an, mais aussi 100 000 m2 de logements et 300 000 m2 de bureaux, ainsi que des surfaces consacrées aux hôtels, commerces et services. À proximité du Grand Arenas, se déploie Nice Méridia, sur un premier périmètre de 24 ha – 200 ha à terme. Cette technopole européenne comprendra 2 100 logements, des bureaux, des centres de recherche et développement, l’Écocampus de l’Université de Nice, le campus régional de l’apprentissage de la CCI, des services et des commerces.


 


4 400 logements d’ici 2026


L’Éco-Vallée alimentera ainsi l’offre de logements dans un département qui en manque de façon criante. D’ici 2026, ce sont au total 4 400 logements qui seront construits, répartis entre accession et locatif, mais aussi entre secteur privé et secteur aidé. À terme, 4 000 emplois y seront créés et 5 000 nouveaux habitants pourront profiter de la future ligne ouest-est desservant Nice Méridia. Parmi les acteurs présents, les promoteurs Icade et Cogedim sont associés sur plusieurs projets comme West Park, Sky Valley et Le Diamant. Une troisième opération, accessible grâce à un pôle multimodal, complétera cette armature urbaine, celle du futur écoquartier de la Digue, sur la commune de Saint-Martin-du- Var, à 20 km de Nice, au nord de l’Éco-Vallée. D’autres opérations, de moindre importance, vont également contribuer à l’aménagement de ce grand projet. C’est le cas de la rénovation urbaine du quartier des Moulins, à Nice, concernant 442 logements dont 130 en accession sociale à la propriété, et qui verra la fi n des travaux en 2016 ; sans oublier les 7 ha du quartier colinéaire de la Saoga, à Saint-Blaise, ou encore l’écoquartier de Lou Couletas (500 logements, une maison de retraite, une crèche, des commerces…) à Carros.


 


Une offre de qualité sur la métropole


Si effectivement, le marché du logement neuf se raréfie (31 % de baisse des mises en vente au cours du 1er semestre 2014 par rapport à l’année précédente), il n’en reste pas moins que de nouveaux programmes sont lancés. La plus forte concentration concerne la métropole Nice Côte d’Azur, qui représente plus d’un millier de logements disponibles (seulement 13 mois de stocks) pour un total départemental de 2 500 logements. Parmi les résidences, celles de Promogim constituent une ossature d’offres intéressantes. Le groupe est présent à Juan-les-Pins avec Bay Side, une opération signée Jean-Michel Wilmotte, à un emplacement unique sur le front de mer (2-pièces à partir de 259 000 ). Le promoteur est aussi présent à Vallauris avec L’hermitage, deux petits immeubles encadrant un jardin paysager, mais aussi avec Le Bellagio à Cagnes-sur-Mer, au pied du village médiéval pour deux petits immeubles de trois et quatre étages (2-pièces à partir de 164 000 ). Avec Villa Victoria, avenue Alfred-Borriglione, il propose l’un de ses trois programmes niçois, qui a la particularité d’être au pied de la ligne de tramway. Aux étages élevés, certains profiteront de vues sur la colline de Cimiez. Nice, c’est aussi là où Cogedim livrera au 4e trimestre 2016 Sunset Villa, sur la colline de Pessicard. La résidence propose des vues sur la mer au dernier étage et depuis les duplex en rez-de-chaussée un jardin privatif peut laisser place à une piscine individuelle. À Nice, toujours, c’est encore Icade qui lance So Garibaldi, deux immeubles de 5 et 6 étages au style contemporain, à proximité de la place Garibaldi. Les 38 logements (du studio au 3-pièces, à partir de 140 000 ) seront livrés au 4e trimestre 2016. De son côté, c’est au 1er trimestre 2017 que Bouygues Immobilier livrera Opéra, rue Clément-Roassal, où quelques logements sont destinés à des primoaccédants grâce à des prix maîtrisés. Un peu plus vers l’est, dans le quartier à la fois calme et commerçant du Val Careil à Menton, Nexity commercialisera à partir du 1er avril 2017 Villa Charlotte, 47 appartements en 2 et 3-pièces (à partir de 186 000 ). Mais l’offre de logements neufs se répartit aussi sur l’ensemble du territoire. À Saint-Laurent-du-Var, l’opération Les Orangers de Tagerim comprend 46 appartements, du studio au 4-pièces sur cinq niveaux. Près du vieil Antibes, Bouwfonds Marignan Immobilier propose Loft Avenue, livrable au 2e trimestre 2017, pour des appartements du 2 au 4-pièces. À Biot, Sagec réalise avec le Domaine Horizon un programme de 36 villas, du 3 au 5-pièces, qui seront disponibles au cours du 3e trimestre 2016. Concernant l’accession maîtrisée, il en est question de façon très concrète, notamment sur le territoire de Nice Côte d’Azur avec quelques opérations en cours ou en fi n de commercialisation. C’est le cas avec Le Cybèle, un programme de Bouygues Immobilier situé à Vence comprenant 44 logements répartis sur trois bâtiments et dont la livraison est attendue dans la seconde partie de 2015. Ou encore de Nexity qui livrera au 2e trimestre 2016 la première tranche de la résidence Le 22 Samarito, à l’est de Nice, avec la possibilité de devenir propriétaire grâce au PTZ et à une TVA réduite (à partir de 114 404 ). Enfin, dans ce cadre maîtrisé, Cogedim commercialise Carré 131, un ensemble de 19 logements (2-pièces à partir de 143 904 ) également livrable au 2e trimestre 2016.


 


En chiffres  :


- 5 484 €
C’est le prix moyen au m2 constaté sur les mises en vente de logements neufs en secteur libre dans les Alpes-Maritimes entre le 3e trimestre 2013 et le 2e trimestre 2014.


- - 4 %
C’est l’évolution du prix moyen observé sur les ventes de logements neufs en secteur libre dans les Alpes-Maritimes en année glissante entre le 3e trimestre 2012 et le 2e trimestre 2014.


- 5 007 €
C’est le prix moyen au m2 d’un 2-pièces vendu dans la Métropole Nice Côte d’Azur entre le 3e trimestre 2013 et le 2e trimestre 2014.


- 13 mois
C’est le délai d’écoulement des logements (secteur libre, encadrés, résidences services et ventes en bloc) dans la Métropole Nice Côte d’Azur au 2e trimestre 2014.

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur