Prêt à O % mode d'emploi

Entre la majoration du prêt et les compléments locaux ou régionaux, le prêt à 0 % est de plus en plus attractif pour les emprunteurs modestes. Voici toutes les nouveautés d'un coup de pouce bien utile pour accéder à la propriété.

Prêt à O % mode d'emploi
Prêt à O % mode d'emploi

Depuis sa création, le prêt à 0% n'a cessé d'évoluer. Pour mieux répondre, bien sûr, aux attentes des acquéreurs modestes. Alors qu'il concernait moins de 100 000 ménages les années précédentes, en 2006, selon Jean-Louis Borloo, le ministre du l'Emploi, de la Cohésion sociale et du Logement, il a bénéficié à 240 000 familles. La raison en est simple : en 2005, ses conditions d'attribution ont, en effet, été assouplies, mettant sur le même pied d'égalité, le neuf et l'ancien, ce qui n'était pas le cas auparavant. Une mesure qui n'a donc pas tardé à se traduire dans les chiffres. Pour preuve, sur les 240 000 prêts délivrés, 80 000 concernent le neuf, soit le tiers de la production totale. Et les nouvelles mesures prises dans la loi Engagement national pour le logement du 13 juillet 2006 devraient permettre aux acquéreurs les plus modestes, d'obtenir une "rallonge" sous réserve de satisfaire à certains critères d'attribution supplémentaires par rapport au prêt à 0 % de base.


 

Services