Première couronne

Dans Paris intra-muros, inutile de dire que les programmes de maisons sont marginaux et, lorsque par hasard ils parviennent à exister, hors de prix. Et si les départements de première couronne proposent un peu plus de choix, la majorité des programmes offrent alors une une forte proportion de maisons de ville ou jumelées. Pour les rares maisons individuelles, une parcelle de 500m2 devient un vaste terrain et une surface de 120 m2 représente un vaste espace d'habitation. D'Asnières à Antony en passant par Châtillon, les Hauts-de-Seine recèlent quelques belles possibilités de dénicher son home sweet home sans trop s'éloigner de la capitale. Les promoteurs y proposent des produits "intermédiaires", entre maison et appartement. C'est le cas du Parc de l'Aurore, signé Bouygues Immobilier, à Antony. Terrasses et jardins bien orientés et entrées indépendantes caractérisent les 22 "villasappartements", dont les prix s'établissent à 473 000 e pour un 5-pièces de 101 m2. En règle générale, le département accueille des maisons "petit format", d'une centaine de mètres carrés, à quelques exceptions de standing près, comme les sept Villa Saint- James, d'inspiration anglaise, édifiées à Asnières par Martek Promotion.

Première couronne
Première couronne

Le prix de l'exception. Conjuguer espace, verdure et proximité de la capitale, c'est possible ! A Ormesson-sur-Marne, par exemple, dans le cadre exceptionnel du golf, Les Villas du Golf comptent 5 à 7-pièces, à des prix relativement sages pour un tel environnement, puisqu'ils démarrent à 440 000 e. Pour le reste, le Val-de-Marne, à l'image des autres départements de première couronne, propose surtout des maisons de petite taille. A Limeil-Brévannes, à une quinzaine de kilomètres de la capitale, Bouwfonds Marignan signe un programme de 15 maisons de 94 à 108 m2, sur des parcelles n'excédant pas 280 m2. Il faut compter 343 000 e pour devenir propriétaire d'une maison neuve entièrement indépendante si proche de Paris. Et la maison au bout de la ligne de métro ? L'exception se trouve à Saint-Denis, dans le quartier qui se transforme aux portes de Paris, à moins d'un kilomètre de la Porte de la Chapelle. Les maisons de ville de 6-pièces encore disponibles comptent 127 m2 et il vous en coûtera 435 000 e pour accéder aux plaisirs des jardins individuelles et des allées piétonnes si près de Paris. La Seine-Saint-Denis propose d'ailleurs d'autres opportunités de maisons neuves proches de la capitale. A Noisy-le- Sec par exemple, à moins de 5 km de la porte de Bagnolet, Icade Capri signe un nouveau programme de 29 maisons entièrement individuelles dont les prix démarrent à 391 400 e pour 125 m2. A Epinay, le même promoteur signe des maisons de ville nettement plus petites, mais aussi plus abordables, puisqu'il faut compter 270 375 epour une maison de 80 m2. Enfin, aux confins du département, Vaujours, petite commune aux allures de village, devrait accueillir un domaine de 21 maisons signé Sogeprom, proche de la gare du RER B. Toujours le long du RER B, mais à Tremblay cette fois, Paris-Promotion signe 28 maisons avec garage, jardin et terrasse, de 86 à 100 m2, entre 236 000 et 270 000 e.


Services