Poitiers et Angoulême prennent le train de la LGV

En dehors de Bordeaux, d’autres villes du Sud-Ouest vont profiter à plein de l’arrivée de la LGV SEA (Sud Europe Atlantique).

Poitiers et Angoulême prennent le train de la LGV
Poitiers et Angoulême prennent le train de la LGV

Et ces villes comptent bien se saisir de l’opportunité. En région Poitou-Charentes, c’est le cas de Poitiers et d’Angoulême. Pour Poitiers, par exemple, Paris ne sera plus qu’à 1h15. Pour accompagner cette arrivée, un viaduc vient d’être réalisé pour favoriser les déplacements à proximité de la gare et un bus à haut niveau de service (BHNS) est en cours de construction. « La LGV est une formidable opportunité pour le développement de Poitiers », explique Alain Claeys, le maire de la ville. Même chose pour Angoulême, en pleine effervescence qui réaménage 33 hectares autour de la gare. « Il s’agit de créer et de relier des espaces de travail, de transit, de loisirs, de commerces autour de la gare », explique Jean-François Dauré, le président du Grand Angoulême. Au total, 30 000 m2 sortiront de terre entre 2016 et 2020 dont 25 000 m2 (hôtel-centre d’affaires, pépinières d’entreprises, bureaux, coworking...), de même qu’une centaine de logements.

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur