1. Accueil
  2. Conseils
  3. Actualité
  4. Patrick Saint-Agne : " Le marché ne montre aucun signe de surchauffe "

Patrick Saint-Agne : " Le marché ne montre aucun signe de surchauffe "

le Président de l’Observer de l’Immobilier toulousain répond à explorimmoneuf sur l'évolution du marché.

Patrick Saint-Agne : " Le marché ne montre aucun signe de surchauffe "
Patrick Saint-Agne : " Le marché ne montre aucun signe de surchauffe "

"L’aire urbaine de Toulouse a connu un recul de 29 % des ventes d’une année sur l’autre. Mais sur 3 611 logements vendus, 1 329 l’ont été au 4e trimestre. C’est certes explicable en raison de l’effet Scellier ou de ce que l’on peut appeler la " saisonnalité des lois ". Ceci montre aussi l’incertitude qui a pesé sur le reste de l’année, notamment en raison des échéances électorales. L’autre point inquiétant est la chute de 67 % des ventes à bailleurs sociaux entre 2011 et 2012, qui indique que les promoteurs ont eu des difficultés à lancer de nouvelles opérations. L’offre commerciale correspondant aux logements à vendre concorde avec un taux moyen d’écoulement sur 12 mois. Les points positifs sur le marché toulousain sont nombreux : les prix sont stables, à 3 248 €m2 habitable hors parking tandis que le dispositif d’investissement locatif " Duflot " est plus intéressant que le précédent et, surtout, répond parfaitement à la configuration du marché local. Au final, nous ne constatons ni surchauffe, ni essoufflement à Toulouse."

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur