1. Accueil
  2. Conseils
  3. Actualité
  4. Patrick Mennucci : " Créer une agence immobilière municipale à vocation sociale "

Patrick Mennucci : " Créer une agence immobilière municipale à vocation sociale "

Député et maire du premier secteur de Marseille*, PS

Patrick Mennucci : " Créer une agence immobilière municipale à vocation sociale "
Patrick Mennucci : " Créer une agence immobilière municipale à vocation sociale "

Explorimmoneuf : Si vous êtes élu, quelles seront vos priorités en matière de logements sociaux et d’accession à la propriété ?


Patrick Mennucci (PS). Mon objectif est de faire respecter la loi SRU, garantissant 25 % de logements sociaux, dans les huit secteurs de Marseille regroupant chacun deux arrondissements. Je veux créer de la mixité dans le domaine du logement. Je veux casser les ghettos, qu’ils soient des ghettos de richesse ou de pauvreté. Il faut du logement accessible à tous et partout dans la deuxième ville de France. Un établissement public foncier sera créé et se chargera de préempter des terrains, afin d’y bâtir du logement social. Grâce à cet établissement, nous pourrons créer, dès 2016, 2 000 logements sociaux par an, répartis équitablement sur l’ensemble du territoire marseillais. Nous créerons également une agence immobilière municipale à vocation sociale qui, après réhabilitation, se chargera de louer les logements pour le compte de propriétaires privés aux prix des logements sociaux.


 


Explorimmoneuf : Les investisseurs locatifs seront-ils incités à venir s’implanter à Marseille ? Et de quelle manière ?


Patrick Mennucci. Je veux que ma ville passe un compromis historique entre sa culture, son histoire et les investisseurs. Marseille doit avant tout créer de la richesse pour pouvoir la répartir équitablement. Dans ce cadre, les investisseurs locatifs seront bien évidemment incités à venir s’installer à Marseille et mon principal argument pour les convaincre sera l’attractivité retrouvée de notre ville et de notre métropole.


 


Explorimmoneuf : Parmi les projets envisagés, lesquels mettrez-vous en oeuvre rapidement ?


Patrick Mennucci. Ma priorité est de bâtir en coopération avec la nouvelle Métropole un véritable réseau de transports reliant enfin dans notre territoire les bassins de vie aux bassins d’emplois. L’extension du réseau de métro vers l’hôpital Nord et vers Saint-Loup que j’ai obtenu du premier, s’inscrit dans cette urgence. Je compte lancer un vaste projet de réhabilitation de la Cannebière qui serait le point d’une deuxième entrée de la gare Saint-Charles, ce qui aurait pour mérite de contribuer à aérer le pôle ferroviaire de Marseille, en lui donnant une autre vocation que celui d‘une gare de terminus. Cette réhabilitation est à rapprocher de l’implantation du MK2 sur le site de l’actuelle mairie de secteur, avec un projet de 14 salles de projection, et qui aurait le mérite de redynamiser le haut de la Canebière. L’engagement de l’État, qui réalisera une gare souterraine, va permettre de dégager 15 ha de foncier dans un environnement dense en matière de transports en commun et au fort potentiel de développement. Ce projet permettra d’effacer la ligne de démarcation entre le nord et le sud de Marseille. J’ai également dans mon programme plusieurs grands projets urbanistiques. Je pense notamment au remplacement de l’hippodrome Borély par des terrains de sports à l’usage de tous les Marseillais et un agrandissement du parc Borély. Grâce à cette opération, nous créerons un véritable poumon vert, relié à la mer, à quelques mètres du centre de Marseille.  * (1er er 7e arrondissements).

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur