Paris, l'offre de logements neufs bouge à l'Est

Tendance rive gauche.

Paris, l'offre de logements neufs bouge à l'Est
Paris, l'offre de logements neufs bouge à l'Est

Les Zac de Bercy et Paris Rive Gauche constituent sans doute la plus grande opération d'aménagement de la capitale depuis les transformations impulsées par le baron Haussmann au 19e siècle. De la gare d'Austerlitz au quartier Masséna et des rives de la Seine à la rue Chevaleret, Paris Rive Gauche se développe autour de la Bibliothèque nationale de France, dans un secteur qui n'était jusque là qu'une triste succession de lignes de chemin de fer, entrepôts et terrains industriels. En 2015, ces 130 ha devraient être transformés en un quartier comptant 15 000 habitants, 5 000 logements et un pôle universitaire flambant neuf qui accueillera Paris-VII.


Actuellement, c'est le secteur sud de la Zac qui se développe, avec de nouveaux programmes livrables l'an prochain et dont les prix franchissent allègrement la barre des 7 000 €/m2.


Nouveaux quartiers sans J.O.


Le futur plus lointain d'une capitale où les opérations neuves sont rares se situe au nord, sur la ceinture nord-est, d'une part, et du côté des Batignolles, d'autre part. Sur les 45 ha des Batignolles, en partie occupés par le Réseau Ferré de France, un parc de 10 ha, des logements et des équipements sportifs étaient prévus... avant l'échec de la candidature parisienne pour les Jeux Olympiques de 2012, qui va sans doute contraindre la ville à revoir en partie sa copie, même si l'Etat s'est engagé vis-à-vis des terrains sous emprise ferroviaire.


Quant au secteur qui va de la porte de Saint- Ouen à la porte de la Villette, il symbolise la volonté de la mairie de reconquérir ces espèces de no man's land qui végètent entre boulevards des maréchaux et périphérique, coupés par des voies rapides et des échangeurs, comme à la Porte de la Chapelle, et par les voies SNCF. Faire le lien avec les banlieues voisines, neutraliser les nuisances sonores et environnementales d'un "périph" qu'on se prend à imaginer noyé dans la verdure, faire des boulevards des maréchaux les "Grands Boulevards" animés et commerçants de ces quartiers : les idées sont là, pour que ce réservoir foncier se fasse quartier à vivre.


Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur