Où acheter et à quel prix ?

Même si les statistiques liées à la construction neuve ont une fâcheuse tendance à baisser, il existe encore une palette très large de programmes et de prix dans la plupart des grandes villes.

Où acheter et à quel prix ?
Où acheter et à quel prix ?

Dans le neuf, les programmes sont légion et vous n’avez donc que l’embarras du choix. Tout dépend ensuite de votre budget. Il faut savoir que les prix sont fonction d’un certain nombre de critères. Tout d’abord de l’emplacement. Plus il sera central, plus vous rencontrerez des valeurs élevées. Cela tient, non pas à la qualité de construction qui est très homogène quel que soit l’endroit, mais au prix du foncier. Plus il est rare et plus il est cher et, bien sûr, c’est en centre-ville que l’on rencontre la plus forte pénurie de terrains. Son coût peut représenter 30 à 40 % du prix final. En dehors du centre-ville, tous les quartiers ne se valent pas non plus. Un quartier bien desservi en transports, en équipements de toute nature (infrastructures scolaires, sportives, culturelles), en commerces, attirera d’avantages d’acquéreurs qu’un quartier moins bien loti. Quant à l’immeuble proprement dit, sachez que les prix varient également suivant de nombreux critères.


Des écarts de prix selon les types de biens et les quartiers


Les appartements du rez-de-chaussée sont généralement moins chers que ceux des étages supérieurs. De même si le logement possède un ou plusieurs balcons, voire une terrasse, son prix au mètre carré en tiendra compte. Quelques exemples. À Paris, le prix moyen s’établissait à 10 407 € au troisième trimestre 2014 (derniers chiffres connus). Mais selon les quartiers, les écarts sont importants. Ainsi, si vous achetez dans des secteurs populaires comme les 18e, 19e ou 20e, les valeurs oscilleront autour de 8 200/8 600 €/m2, mais dans les 6e ou 15e arrondissements, quartiers beaucoup plus résidentiels, comptez autour de 13 000 €/m2. Ce qui vaut pour Paris vaut aussi pour les départements franciliens. Dans les Hauts-de-Seine, par exemple, vous pouvez dénicher des programmes à 5 000 €/m2 comme à plus de 8 500 €/m2 (Boulogne-Billancourt, Saint-Cloud, Sèvres, Sceaux…), voire à 12 000 € à Neuilly. En Seine-Saint-Denis, les prix sont plus accessibles, oscillant entre 3 500 et 5 000 €/m2. Et plus on s’éloigne de la capitale, plus ils seront abordables. En régions, la règle est la même. Dans l’agglomération lyonnaise, si le mètre carré se négocie autour de 3 600 €, compter 5 000-6 000 € du côté de Confluence ou de la Part-Dieu. Idem à Marseille où les prix oscillent entre 2 800-3 000 € dans un arrondissement comme le 3e et 4 000 et 6 000 € dans le 8e, ou à Bordeaux (entre 3 000 et 5 000 €/m2).

Services