Opération Orsa, le tiers du Val-de-Marne

Douze communes du Val-de-Marne sont entrées dans le feu de l'action de l'opération d'intérêt national Orly-Rungis-Seine Amont (Orsa). Ce sont Ablonsur-Seine, Alfortville, Chevilly-Larue, Choisyle-Roi, Ivry-sur-Seine, Orly, Rungis, Thiais, Valenton, Villeneuve-le-Roi, Villeneuve-Saint-Georges et Vitry-sur-Seine. Ce grand projet d'aménagement concerne 350 000 habitants, 160 000 emplois, 70 km2 et devrait doubler le rythme de construction à 3 000 logements par an. En octobre, l'Epa (Établissement public d'aménagement) a signé une convention de partenariat opérationnel avec Réseau ferré de France et la SNCF, portant sur une cinquantaine d'hectares ferroviaires avec l'objectif de libérer des emprises mutables.

Opération Orsa, le tiers du Val-de-Marne
Opération Orsa, le tiers du Val-de-Marne

Des études se poursuivent sur ces terrains, qui présentent l'avantage de se situer en bordure des lignes de chemin de fer, donc d'une future bonne desserte. Sur un premier secteur, les Ardoines à Vitry, David Mangin vient d'être désigné lauréat du concours d'urbanisme.


Deux projets s'inscrivent dans le pôle Orly-Rungis. Ainsi, sur le périmètre du Sénia, un marché de définition a été lancé auprès de trois équipes (C. Devillers, F. Grether et Aubras). Trois autres (B. Fortier, Ruelle et TVK) ont été retenues pour la requalification des franges de la RN7. Ces études urbaines devraient livrer leurs premières analyses au printemps. Parallèlement, l'Epa a mis en chantier le plan stratégique directeur du territoire, formulé de concert avec les communes. En janvier 2009, le conseil d'administration a exploré trois domaines essentiels du plan : développement économique, construction de logements et axes de la mobilité. Ce document devrait être adopté au plus tard en mai/juin.


Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur