Nantes, en pointe sur l’Arc atlantique

À la seconde place de notre palmarès, la capitale des ducs de Bretagne est considérée, à juste titre, comme une ville très dynamique.

Nantes, en pointe sur l’Arc atlantique
Nantes, en pointe sur l’Arc atlantique

Nantes bénéficie de l’attractivité de l’Arc atlantique et sa vitalité économique et démographique (Nantes Métropole comptera 100 000 habitants supplémentaires à l’horizon 2030, selon l’Insee) rejaillit sur son marché immobilier.

Nantes : une ville dynamique

« Le dynamisme économique de la ville favorise le marché des investisseurs, qui sont de plus en plus nombreux », précise Grégoire Mitry, notaire à Nantes. Si les prix progressent dans l’ancien (2 710 €/m² en moyenne), les valeurs sont aussi en hausse à la location pour les studios (16,1 €/m²). « Les quartiers les plus prisés demeurent le centre-ville et les secteurs situés à proximité immédiate », ajoute-t-il. Les rentabilités dans le centre sont de l’ordre de 4 à 5 %.

A lire aussi >> Vivre à Nantes : une ville aux nombreux atouts

« À Nantes, un investisseur peut trouver son bonheur avec un appartement à rénover et il y en a pour tous les budgets », estime Vincent Chauveau, président du réseau immobilier.notaires.

Hauts-Pavés, Saint-Félix, Saint-Pasquier sont des quartiers appréciés pour leur facilité d’accès au pôle universitaire et aux grandes écoles. L’achat d’un studio ou d’un 2-pièces y assure une rentabilité de 5 %. Idem à Procé, Canclaux, Mellinet, quartiers que convoitent les jeunes couples et les familles. Un 2-pièces de 35 m² acquis 90 000 € et loué 450 €/mois, rapporte 6 %.

>>> Retrouvez tous les appartements neufs à Nantes en cliquant ici

Focus sur l'immobilier neuf à Nantes

Dans le neuf, pour trouver de bons rendements, il ne faut pas hésiter à prospecter les nouveaux programmes situés en périphérie. « Orvault, Saint-Herblain, Sainte-Luce, au nord, mais aussi Rezé, au sud, bénéficient de tous les services et les transports en commun », indique Alain Riguidel, président de la FPI Loire-Atlantique.

Les opérations d’urbanisme se multiplient : le pôle d’affaires Euronantes totalisera à terme, d’ici à 2020, de 600 000 m² de bureaux. L’île de Nantes disposera quant à elle en 2026 du nouveau CHU avec campus universitaire et laboratoire de recherche. À la Beaujoire, le futur stade YelloPark (40 000 places) doit accueillir des rencontres lors de la Coupe du monde de rugby de 2023 et des JO de 2024.

Nouvelle gare de Nantes - Agence Rudy Ricciotti

La reconquête des bords de Loire est en cours avec notamment le projet d’implanter une plage et une piscine au bassin Saint-Félix. Le cœur de ville pourrait littéralement se transformer sur 4 kilomètres dans les quinze prochaines années. « La dynamique immobilière devrait se poursuivre. Les délais de vente ne cessent de se réduire et nous ne sommes pas sur un marché spéculatif », considère Grégoire Mitry. Avec la production de 6 000 nouveaux logements par an, Nantes doit répondre à une demande croissante.

« À 1 h 56 de Paris par le TGV, la ville dispose de tous les privilèges d’un bel arrondissement parisien avec l’avantage de la mer à proximité », assure Vincent Chauveau. Autre symbole de séduction, la nouvelle gare de Nantes, confiée à l’architecte Rudy Ricciotti (Mucem à Marseille), prévoit une canopée au-dessus des voies et de nombreux espaces d’aménagements. Livrée en 2020, cette gare revisitée sur 4 000 m² doit accueillir en 2030 25 millions de passagers, deux fois plus qu’aujourd’hui. Des atouts de choix pour ceux qui veulent investir à Nantes.

Sources : (Insee 2010/2015) ; (ministère de l’Education, 2015/2016) ; (FPI/Perval/notaires) ;  (Perval/notaires) ; (Clameur) ; (Fédération des promoteurs immobiliers – FPI - Oréal ) ; (UNPI).