Nantes, 2ème des villes au palmarès où investir en 2012

Croissance démographique et économique, offre immobilière de qualité... Logiquement, Nantes prend la seconde place de notre palmarès. La ville est aussi à la conquête de ses friches industrielles comme sur l’île de Nantes.

Nantes, 2ème des villes au palmarès où investir en 2012
Nantes, 2ème des villes au palmarès où investir en 2012

A plus d’un titre, Nantes offre des similitudes avec Bordeaux. Non loin de la côte atlantique, elle est aussi baignée d’un fleuve, la Loire. Jeunes et moins jeunes y sont attirés par une qualité de vie très appréciée. Sa population croît chaque année de 3 500 habitants et en dix ans, elle a su créer 60 000 emplois grâce à ses nombreuses filières : aéronautique, agroalimentaire, matériaux, mécanique, sans compter la recherche et les nouvelles technologies... Ses universités et grandes écoles attirent quelque 51 000 étudiants chaque année. Pour faire face à l’afflux d’entreprises et de population, la ville est également partie à la conquête de ses friches industrielles. Parmi les plus emblématiques, l’île de Nantes qui, sur 350 hectares, s’apprête à recevoir de nouvelles activités, des commerces et pas moins de 10 000 logements, soit 15 à 20 000 habitants à terme.


Du neuf dans secteurs porteurs


D’autres projets sont dans les cartons comme le grand Malakoff (164 hectares) où devrait s’implanter Euronantes-gare/ Pré-Gauchet. Parallèlement, le coeur historique fait également peau neuve. Tous ces secteurs sont évidemment porteurs et si vous envisagez d’y investir, n’attendez pas trop non plus car l’offre neuve reste modeste. D’où les 7,4 % de hausse dans le neuf l’année dernière. A Procé-Canclaux ou sur le cours des 50-Otages, le rendement dépasse rarement 3,5 %. Vous miserez donc surtout sur la valorisation à terme. Mais si vous cherchez le rendement à tout prix, privilégiez des quartiers moins chers mais promis à un bel avenir comme celui de la Gare Sud, en pleine mutation, où des 2-pièces peuvent être achetés moins de 117 000 €. Loués au prix du marché (11,5 €/m2 en moyenne) et non au plafond du Scellier (13,33 €/m2 ), le rendement s’établit tout de même à 4,80 %.

Démographie + 4,79 %
Emploi + 14,68 %
Etudiants - 3 %
Prix moyen au m2 dans le neuf 3 865 € (+ 7,4 %)
Prix moyen au m2 dans l'ancien 2 580 € (+ 7,9 %)
Loyer d'un studio 15€/m2 (- 3 %)
Loyer d'un 2-pièces 11,2 €/m2 (+ 2,6 %)
Part des investisseurs 68 %

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur