Montpellier sur la voie des écoquartiers

Première région pour la création d’entreprise en France, 4e CHU de France, un effectif de 60 000 étudiants, des échanges internationaux via des accords de coopération avec Chengdu et Shangai (Chine), Milan (Italie) ou Sherbrooke (Canada), Montpellier multiplie les initatives et propose de nouveaux logements.

Montpellier sur la voie des écoquartiers
Montpellier sur la voie des écoquartiers

Comme l'indique Bruno Cassin, président de la Fnaim dans l'Hérault, « l'attirance de Montpellier est toujours bien là. Les gens investissent ou veulent habiter de préférence à Montpellier. Ceci est à corréler avec le rayonnement de la ville mais aussi avec la croissance démographique qui engendre cet attrait ». Et cette croissance n'est pas que le fait d'étudiants ou de jeunes ménages, comme le souligne Didier Pastor, président de la Chambre régionale de conseil en gestion de patrimoine : « Le marché de Montpellier est soutenu car les besoins en logements, notamment locatifs, sont importants et émanent de populations d'âge différents, avec l'arrivée de jeunes seniors, qui n'ont pas tous besoin d'être propriétaires. » Si le marché du logement à Montpellier traverse une passe difficile, les perspectives de développement sont bonnes. Les projets en matière d'aménagement urbain ne manquent pas. On peut simplement citer l'ambitieux projet ÉcoCité « de Montpellier à la Mer », qui couvre 2 500 ha et réunit plusieurs communes et quartiers, ou encore celui du quartier d'a% aires de la nouvelle gare TGV sur 350 ha, dont 200 ha constructibles à terme. Des projets d'écoquartiers voient aussi le jour tout autour de Montpellier, dans des communes qui ont pris la mesure des enjeux des développements territoriaux de cette agglomération à forte croissance démographique, avec une politique de transport urbain qui lui confère une cohérence.


Des écoquartiers en construction


C'est le cas de Baillargues, qui attend 4 000 à 5 000 habitants supplémentaires d'ici quinze ans, où Pragma et Crédit Agricole Monné Decroix L.-R., associés aux Villages d'Or et à Bleu Promotion, vont réaliser l'éco-quartier Joseph Suay sur le site de la cave coopérative, pour un total de 220 logements. La commercialisation de cette opération, insérée dans le tissu urbain existant, est prévue en 2013, avec des logements adaptés à des budgets de primo-accédants. Autre exemple, celui de Juvignac, où prend forme l'écoquartier Les Constellations qui accueillera 1 300 logements sur 36,5 ha, soit environ 4 500 habitants sur une dizaine d'années. Bouygues Immobilier y lance prochainement une résidence de 72 logements, du studio au 5-pièces avec terrasses ou loggias. C'est aussi sur la même ZAC que Kaufman & Broad réalise le Jardin d'Isis, une résidence livrable à partir du 3e trimestre 2013. Les communes de l'agglomération voient donc le lancement de nouveaux quartiers. C'est le cas, par exemple, à Saint-Jean-de-Vedas avec Kaufman & Broad et Constructa pour les premiers lots réalisés sur la ZAC de Roque Fraïsse. Pour autant, c'est à Montpellier intra muros que de nombreuses opérations sont encore lancées. On pourrait citer Cap 24, une résidence de 24 appartements signés Nexity, proches du réaménagement du Parc Montcalm et de l'EAI (Ecole d'Application de l'Infanterie) mais aussi la construction de la future ligne 5 du tramway prévue en 2017. L'opération est livrable à partir du 1er trimestre 2014.

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur