Montpellier, locomotive du Languedoc-Roussillon

Avec une progression de 29 % de ses réservations nettes, Montpellier confirme son rôle majeur sur le marché immobilier de la région.

Montpellier, locomotive du Languedoc-Roussillon
Montpellier, locomotive du Languedoc-Roussillon

Si le Languedoc-Roussillon a enregistré une baisse de - 11 % de ses ventes nettes entre le premier trimestre 2013 et 2014, contre + 3 % au niveau national, la situation est bien différente à Montpellier. La ville a en effet enregistré une progression de 29 % de ses réservations nettes. À quoi tient ce résultat ? « Désormais les logements mis en vente sont très bien calibrés », souligne Xavier Bringer, le président de la FPI Languedoc-Rousillon. L’autre signe qui ne trompe pas est le retour des investisseurs (+ 45 % sur la même période) sans que l’on note pour autant un recul des acquéreurs en résidence principale. Ces derniers sont en effet encore 18 % plus nombreux qu’en 2013. Pour le président de la FPI, pas de doute : « Pour atteindre l’objectif national des 500 000 logements et pour tenir compte de la forte progression des investisseurs, l’objectif de production de Montpellier est de 2 000 logements par an. » Encore, convient-il de ventiler l’offre entre logements sociaux, abordables, intermédiaires et libres. « Avec quatre lignes de tramway, Montpellier possède un potentiel important de production de logements, déclare Xavier Bringer, à condition de dépasser le seul périmètre de la ville. » Ce dernier tient ainsi le même discours que le nouveau maire de Montpellier et président de l’agglomération : « Il faut intégrer un périmètre qui englobe le territoire de Lunel à Sète et du Pic Saint-Loup à la mer, un vrai bassin de vie qui permettra de produire jusqu’à 6 000 logements par an, à partir des fondations extrêmement solides de Montpellier. » Sont ainsi montrés en exemple les 1 500 logements réalisés à Juvignac et les quelque 3 000 à Castelnau-le-Lez en l’espace de quelques années. Pour Marc Sechaud, past-président de la FPI, « ces succès commerciaux, confirmés par les taux de remplissage, indiquent qu’il y a là un marché non pourvu très impressionnant, qui nous confère plus d’atouts que les agglomérations de Nantes ou Bordeaux».

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur