Montpellier : le marché immobilier neuf opte pour la stabilité

Tant dans le secteur neuf que dans celui de la revente, l’agglomération montpelliéraine confirme sa place régionale et son attrait auprès des acquéreurs.

Montpellier : le marché immobilier neuf opte pour la stabilité
Montpellier : le marché immobilier neuf opte pour la stabilité

Le premier semestre 2008 a affiché de bons résultats sur la région de Montpellier (comprenant la ville jusqu’à la troisième couronne), selon le groupe Adéquation, spécialisé dans l’observation des marchés immobiliers. Les 890 logements vendus au cours des six premiers mois de l’année sont en hausse par rapport à la même période de 2007, où l’on avait dénombré 130 logements de moins. Cette apparente bonne nouvelle doit cependant être rapprochée des mises en vente sur le marché. Si, à la fin du premier semestre 2007, 1 460 logements étaient ainsi offerts, le volume a sensiblement progressé pour atteindre 1 730 logements à fin juin 2008. C’est donc en toute logique que le rythme de vente ralentit. Quant aux prix des logements “libres”, hors logements aidés, ils avaient, au cours de cette période, poursuivi leur progression, atteignant 3 400 €le m2 habitable hors stationnement, contre 3 320 € le m2 au cours de la période comparable en 2007.


 

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur