Montpellier, cité bâtisseuse, 7e ville où investir en 2015

Dans cette cité du Sud au soleil généreux, à deux pas de la mer, une chose est sûre : les candidats à l’installation sont nombreux. Un excellent point pour les investisseurs.

Montpellier, cité bâtisseuse, 7e ville où investir en 2015
Montpellier, cité bâtisseuse, 7e ville où investir en 2015

Déjà présente dans les deux éditions précédentes de notre Top 10, Montpellier prend cette année la 7e position, en recul d’une place. La ville n’en conserve pas moins des fondamentaux très solides. À commencer par son évolution démographique qui continue d’exploser. Selon les derniers chiffres de l’Insee, elle abrite plus de 272 000 habitants quand elle n’en comptait que 257 000 cinq ans plus tôt, soit 3 000 résidents de plus par an. À ce rythme-là, les besoins sont immenses. Raison pour laquelle l’agglomération s’est engagée dans un plan ambitieux de construction de logements (5 000 par an) et la réalisation de grands projets urbains qui mêleront habitations, bureaux, commerces, équipements publics… Parmi les plus emblématiques, celui de l’avenue Raymond-Dugrand, vitrine de la nouvelle centralité de Montpellier, mais aussi Ode à la mer, un territoire de 250 hectares qui vise à reconquérir le littoral. Une nouvelle gare TGV verra aussi le jour (prévue en 2017), ce qui raccourcira le temps de trajet vers Paris. Cette gare s’agrémentera d’un pôle d’affaires. Car Montpellier s’active également sur le plan économique. Ce qui lui permet aussi de faire un très bon score en termes d’emplois. Côté immobilier, si l’ancien voit ses prix baisser sensiblement (- 4,2 % sur un an, soit 2 540 €/m2), le neuf conserve une évolution positive dans la ville centre (+ 1,5 % sur un an), ce qui porte le mètre carré à 3 820 €. Celle-ci est cependant en retrait de - 1,3 % sur l’ensemble de la métropole (3 641 €/m2). Une situation qui pourrait cependant changer.


Des emplacements divers


Car depuis le mois de septembre 2014, Montpellier est à présent en zone A (et non plus B1). Autrement dit, les investisseurs peuvent espérer des loyers plus élevés, et donc de meilleurs rendements. C’est sans doute l’une des raisons qui fait revenir cette clientèle sur le marché depuis quelques mois… Et s’il y a du choix pour le moment, mieux vaut ne pas trop attendre si l’on veut profiter des meilleurs emplacements. À Port Marianne, des 2-pièces de 43 m2 proposés 189 000 € peuvent être loués au plafond Pinel à 608 € et procurer 3,8 %. Quartier Croix d’Argent, des 2-pièces à 205 000 € sont d’un meilleur rapport : 3,9 %. Quartier Ovalie, un 2-pièces de 43 m2 à 144 500 € procure un rendement pouvant aller jusqu’à 5 %. Pour qui ne trouverait pas son bonheur à Montpellier, il faut se tourner vers des communes comme Castelnau-le-Lez où la construction neuve bat son plein et où des studios de 30 m2 à 119 000 € permettent d’espérer un rendement de 4,5 %.

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur