Midi-Méditerranée : les lancements de programmes neufs de 2011

La pénurie d'offres est l'une des caractéristiques du marché . Raison de plus pour être attentif aux lancements d'opérations et surveiller de près les opportunités.

Midi-Méditerranée : les lancements de programmes neufs de 2011
Midi-Méditerranée : les lancements de programmes neufs de 2011

Sur la Côte d'Azur, les ventes étaient en baisse au troisième trimestre 2010, selon la FPI (Fédération des promoteurs immobiliers). Tandis que les ventes en bloc ont fortement diminué, la part des investissements a progressé, passant, depuis le début 2010, de 60 à 74 %.


Les commercialisations ont légèrement diminué, et restent insuffisantes pour renouveler le stock.


L'offre commerciale est passée sous la barre des 2 000 logements, soit sept mois d'écoulement. Quant au prix moyen, il se situait, toujours au 3e trimestre 2010, à 5 530 €/m2.



Une demande soutenue


La Côte d'Azur connaît une période d'évolution de son marché, qui se caractérise toujours par une activité soutenue, mais une offre insuffisante au regard de la demande exprimée. À Nice, où l'offre ne représente que six mois d'activité, de nouvelles opérations permettent d'aborder 2011 avec une certaine sérénité. C'est le cas de Villa Vitoria, une résidence sécurisée certifiée NF Logements démarche HQE® et labellisée BBC Effinergie, lancée par Cogedim en plein centre-ville, dans le quartier du Port. L'opération s'inscrit dans le cadre d'un investissement en résidence secondaire, pied-à-terre ou location étudiante, avec le pôle universitaire Saint-Jean-d'Angely et l'école de journalisme à environ 500 m. Au Cannet, avec Villa Tamaya, Bouwfonds Marignan livrera, à partir du 4e trimestre 2012, une résidence organisée autour d'un jardin paysagé.


À Juan-les-Pins, Les Nouveaux Constructeurs viennent de lancer Les Sables d'Or, dont la livraison est attendue à partir de 2013.


En plein centre de la commune, à 100 m de la plage et à 500 m de la célèbre pinède, cette résidence de 26 logements comprend des appartements du 2 au 4-pièces. C'est sur la commune que Kaufman & Broad réalise Eden Square, à proximité du futur Palais des congrès, une résidence de 26 appartements qui prend place autour d'une végétation abondante. La livraison est attendue à partir du 4e trimestre 2012. Dans l'arrière-pays grassois, à Pégomas, un village authentique à 7 km des plages, Nexity George V commercialise Domaine Estello, un ensemble de villas et d'appartements.


C'est dans le quartier de Cabrol que cette résidence de 24 appartements et 17 villas individuelles doit être livrée, à partir du 4e trimestre 2012.



De nouvelles résidences


Dans le Var, Bouygues Immobilier propose, pour une livraison à partir du 4e trimestre 2012, la résidence Kyoto, à proximité du quartier de Valescure, à Saint-Raphaël. Cette architecture contemporaine abrite 19 appartements, du 2 au 4-pièces, à partir de 270 000 €.


Dans les Bouches-du-Rhône, et notamment à Marseille, les lancements de programmes vont permettre aux acquéreurs de bénéficier des dispositifs existants, que ce soit dans le cadre de la loi Scellier ou du nouveau Prêt à taux zéro. Kaufman & Broad est présent dans le XIIe arrondissement avec Cap Terre, résidence composée d'appartements du studio au 5-pièces, ouverts sur des terrasses et balcons avec des vues sur le massif de Garlaba.


Le programme sera livré à partir du 2e trimestre 2013, avec des logements à partir de 136 000 €.


C'est dans le Xe arrondissement que Bouygues Immobilier commercialise Cap Futura, attendu pour le 2e trimestre 2013, au sein du nouveau quartier de la Capelette, à proximité du parc du 26e centenaire. Nexity George V a lancé, dans le IVe arrondissement, Les Hauts de Libération, 74 logements, du studio au 5-pièces, livrables à partir du 3e trimestre 2012. Il convient de souligner que la Provence a été marquée par une augmentation du volume des ventes de 13 % sur les trois premiers trimestres 2010, et que, contrairement à de nombreux secteurs, la part des acquéreurs-utilisateurs est en hausse, avec 47 % des ventes en 2010. Dans le même temps, les ventes en TVA réduite ont été multipliées par quatre. Comme partout ailleurs, l'excellent taux d'écoulement entraîne une baisse du stock.



Année record en Languedoc


En Languedoc-Roussillon, fortement marqué par une croissance démographique incessante, l'offre de logements demeure insuffisante. Le marché de l'Hérault est toujours le principal et le plus dynamique de la région. Au 3e trimestre, les ventes sont restées stables avec 3 294 transactions, et l'offre commerciale diminue de 10,5 %, avec 1 851 logements mis en vente. Du fait de la pénurie de l'offre, les prix ont progressé de 5,7 %, à 3 464 €/m2 habitable. Sur l'agglomération de Montpellier, le marché a connu, comme le souligne Philippe Ribouet, président de la FPI Languedoc-Roussillon, « énormément de mises en vente au 3e trimestre, tandis que les ventes vont enregistrer une année record.


Cependant, la totalité des mises en ventes est absorbée et, avec quatre mois d'offre, le marché est à la limite de la rupture ». Quant aux livraisons les plus proches, il faudra au mieux attendre mi-2012… Très volontariste en matière de logements neufs, Montpellier doit cependant répondre à une demande quasi insatiable, due à l'arrivée de nouveaux résidents : « La ville a conscience de la nécessité de produire des logements, poursuit Philippe Ribouet. Elle délivre 2 700 permis de construire par an, mais ce sont les ventes réalisées dans le neuf ! Montpellier a de quoi prévoir son évolution urbaine sur plusieurs années, mais la diffi culté réside dans la capacité des communes de l'agglomération à proposer une offre ». Ainsi, de nouvelles opérations voient le jour. Pragma vient de lancer Les Héliades, 34 logements au nord de Montpellier, rue de la Croix-Lavit, dans l'un des quartiers les plus côtés de la


ville pour sa qualité de vie. Dans ce même secteur, Bouygues Immobilier lance L'Orée des Pins, 70 appartements avec ascenseur, avec livraison attendue au 3e trimestre 2012. Kaufman & Broad lance Green Village, à proximité de la nouvelle ligne 3 du tramway : cette résidence de 25 appartements, du studio au 4-pièces, ouverts sur de larges terrasses.


Commercialisé à un prix moyen de 3 900 €/m2, le programme sera livré à partir du 1er trimestre 2013.


C'est avenue Jean-Mermoz, à proximité du quartier Antigone, que Nexity George V a lancé Carré Mermoz, 38 logements à partir de 165 000 €, livrés fin 2012.



Prix stables dans le Gard


Dans le quartier des Grisettes, va s'implanter Les Floralies, une résidence signée Urbis Montpellier.


Dans l'agglomération, Castelnau-le-Lez continue d'être l'une des rares communes à disposer d'une off re intéressante de logements neufs. Roxim vient ainsi de lancer New Castle face à la station de tramway La Galine, au début de l'avenue de l'Europe. Il s'agit d'une résidence dont l'architecture se veut résolument moderne, et dont la livraison devrait intervenir d'ici au 4e trimestre 2012.


Dans le département voisin du Gard, les mises en vente restent stables, avec 352 logements concernés sur les trois premiers trimestres, une chute des ventes et des prix stables, à 3 000 €/m2. Urbat livrera sur la Rambla nîmoise, au 2e trimestre 2012, Le Liberté, avec des appartements du 2 au 4-pièces, à partir de 143 000 €.


De son côté, Icade commercialise Carré Richelieu, au coeur de ville, avec des balcons-terrasses prolongeant les logements. Ces programmes sont d'autant plus importants que l'année 2011 risque d'être « sensible », en raison d'un manque de foncier, selon l'analyse de la FPI. Face à la pénurie d'offres dont souffre la région, il conviendra d'être particulièrement attentif aux derniers lancements de résidences.



Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur