Mesures du gouvernement - Quelles attentes ?

“Nos clients, qui au second trimestre n’ont montré aucun attentisme malgré les élections présidentielles, devraient maintenir leur intérêt pour l’immobilier avec les mesures prises par le gouvernement. La déduction des intérêts d’emprunt sur la résidence principale - même si elle doit encore faire l’objet de quelques réglages - est très incitative. Ce n’est pas neutre de pouvoir déduire de ses impôts jusqu’à 1 700 e par an. Mais ce n’est pas la seule mesure encourageante pour les futurs propriétaires. L’abattement de valorisation de la résidence principale dans l’assiette de l’impôt sur la fortune passe de 20 % à 30 %. Et la franchise de droits de succession va également passer de 50 000 à 150 000 e. Aujourd’hui, chaque Français qui veut devenir propriétaire, soit pour se loger, soit pour se constituer un complément de revenu pour sa retraite, bénéficie d’une offre très large en matière de prix et d’incitations fiscales propres à l’aider à financer son acquisition. Je suis donc optimiste pour les prochains mois.”

Mesures du gouvernement - Quelles attentes ?
Mesures du gouvernement - Quelles attentes ?

“Nos clients, qui au second trimestre n’ont montré aucun attentisme malgré les élections présidentielles, devraient maintenir leur intérêt pour l’immobilier avec les mesures prises par le gouvernement. La déduction des intérêts d’emprunt sur la résidence principale - même si elle doit encore faire l’objet de quelques réglages - est très incitative. Ce n’est pas neutre de pouvoir déduire de ses impôts jusqu’à 1 700 e par an. Mais ce n’est pas la seule mesure encourageante pour les futurs propriétaires. L’abattement de valorisation de la résidence principale dans l’assiette de l’impôt sur la fortune passe de 20 % à 30 %. Et la franchise de droits de succession va également passer de 50 000 à 150 000 e. Aujourd’hui, chaque Français qui veut devenir propriétaire, soit pour se loger, soit pour se constituer un complément de revenu pour sa retraite, bénéficie d’une offre très large en matière de prix et d’incitations fiscales propres à l’aider à financer son acquisition. Je suis donc optimiste pour les prochains mois.”


 

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur