Méfiez-vous des taux révisables

La conjoncture étant légèrement instable, les banques ont anticipé une remontée des taux en proposant aux emprunteurs des verrous limitant l'impact de la hausse.

Méfiez-vous des taux révisables
Méfiez-vous des taux révisables

S'agissant de formules assez risquées, surtout lorsque l'écart de taux est assez faible comme c'est le cas en ce moment, les banques ont pris la précaution d'y adjoindre des verrous de sécurité pour éviter l'impact de fortes hausses. Comme évoqué plus haut, l'évolution du taux peut être répercutée, selon les formules, sur la mensualité ou sur la durée du prêt.


Dans le premier cas, si une hausse survient, la mensualité augmente mais, généralement, dans certaines limites pour que son montant reste supportable, le surplus de hausse non répercutée sur la mensualité étant, le cas échéant, reporté sur la durée du prêt. Dans le second cas, c'est uniquement la durée du prêt qui évolue, celle-ci ne pouvant toutefois dépasser cinq ans. D'autres souplesses sont également prévues : la possibilité de rembourser le prêt par anticipation sans frais, ce qui est très appréciable, sachant que les pénalités liées au remboursement anticipé s'établissent à six mois d'intérêts sur le capital restant dû, cependant limitées à 3 % de ce capital. Ou encore d'opter, en cours de prêt, pour un taux fi xe. Attention toutefois aux conditions de cette transformation, pas toujours très favorables aux emprunteurs.



Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur