Marseille : l'accession immobilière neuve pour ambition

Entre le lancement de nouvelles résidences et des projets de renouvellements urbains, Marseille et les communes alentour se transforment en profondeur. Passage en revue à Marseille, Vitrolles, Marignane et La Ciotat.

Marseille : l'accession immobilière neuve pour ambition
Marseille : l'accession immobilière neuve pour ambition

Entre le recensement de 1999 et celui de 2007, Marseille a gagné plus de 50000 habitants, soit près de 8 000 en moyenne par an.



Dans le même temps, 3300 nouveaux emplois ont été créés chaque année.


Dans ce cadre, le besoin de production de 5000 logements chaque année semble bel et bien justifié. Une partie de cette production neuve est concentrée sur l'extension d'Euroméditerranée, décidée à la fin de l'année 2007, vers le nord, sur une superficie de 169 hectares. Le projet d'Euroméditerranée II, proue du navire phocéen, correspond à une nouvelle partie de centre-ville qui accueillera à terme 30000 nouveaux habitants, quelque 20000 emplois supplémentaires et 14000 logements neufs dont 20 à 30% de logements sociaux. Et les opérations se succèdent dans ce large périmètre : ainsi, fin janvier, Jean-Claude Gaudin posait-il la première pierre d'une opération de 117 logements à prix maîtrisés, boulevard de Paris et, dans la foulée, inaugurait une opération de 52 logements locatifs sociaux neufs, avenue Roger-Salengro dans le 3e, arrondissement dans lequel prendra place une crèche de près de 400 m2 dès la rentrée 2010.



Marseille fourmille de projets


D'autres zones sont en pleine urbanisation, comme l'opération des Docks libres, près de Saint-Mauront, qui constitue l'aménagement d'un quartier entier, à la place d'une ancienne halle, le premier quartier durable en centre-ville. "Ce projet jouxte Euroméditerranée et permettra de recoudre le tissu urbain marseillais, explique Arlette Fructus, adjointe au Logement de la ville de Marseille.


Ce projet est parti de l'acquisition d'une friche industrielle par la ville et a fait l'objet d'une convention avec l'EPFR. Nous avons défini une zone qui sera porteuse d'un projet lancé en juin et permettra la réalisation de 3000 logements, dont 600 sur la première tranche, avec un effort en matière de mixité".


Les opérateurs, choisis à la suite d'un appel à projets, sont les sociétés ING et Nexity.


Par ailleurs, Marseille vient de signer des conventions avec l'Agence nationale pour la rénovation urbaine, qui concernent les 1er, 2e et 3e arrondissements. Comme le souligne Arlette Fructus, "cette convention va permettre de nous orienter vers une production de logements sociaux et la réalisation d'opérations mixtes". Les opérations de démolition-reconstruction et de restructuration urbaine vont se déployer sur 13 sites du territoire marseillais pour un investissement global de 1 milliard d'euros. D'ores et déjà, plusieurs conventions de financement ont été signées, notamment sur les secteurs de Plan d'Aou-Saint Antoine-La Viste, Les Flamants-Les Iris, Saint-Paul, Saint-Joseph, les Créneaux, la Savine, Saint-Mauront et Picon-Busserine et d'autres sont en cours, comme à La Soude-les Hauts de Mazargues, la Zus Centre nord ou dans les quartiers Solidarité, Malpassé et Kallisté.


Au total, 2300 logements sociaux seront démolis, 2 800 reconstruits, 5 700 logements réhabilités et 2 800 autres construits sur place pour instaurer une nouvelle mixité sociale dans ces quartiers.


Une offre diversifiée de logements neufs Dans le 1er arrondissement, Constructa Vente commercialise Le Village, du studio au 5-pièces ainsi que des maisons de ville. Ce lieu de vie est organisé autour d'un espace verdoyant et à cette opération, livrée au deuxième semestre 2011, sera adjoint un projet de crèche ainsi que des commerces.


Dans le 3e, Les Nouveaux Constructeurs lancent Coeur Vaillant, au 42 de la rue éponyme.


Cette résidence de 40 appartements avec de larges terrasses et des stationnements en sous-sol propose une typologie du 2 au 4-pièces. L'opération est adaptée aux primo-accédants avec une TVA 5,5% et un financement aidé par le Chèque Premier logement ville de Marseille ou le pass-foncier.


Toujours dans le 3e, Bouwfonds Marignan Immobilier réalise Le Théâtre, avec des appartements du 2 au 4-pièces donnant sur un vaste jardin intérieur et les résidents auront accès à des garages boxés privatifs en sous-sol. Cette opération, livrée au 4e trimestre 2011, bénéficie, sous réserve d'éligibilité au dispositif, des avantages du nouveau Pass-foncier et de la TVA réduite à 5,5%.


Dans le 6e, en plein coeur de Marseille, Cogedim propose la résidence Montevideo, proche des quartiers prisés de Vauban et des Antiquaires. Du studio au 5-pièces familial, le programme comprend 33 appartements neufs et, dès le 3e étage, on profite de vues panoramiques sur Notre-Dame de la Garde, la ville et la mer. Cette opération est adaptée aux acquéreurs désireux d'investir en Scellier ou recherchant un investissement patrimonial.


Au sud de Marseille, dans le 9e arrondissement, Kaufman & Broad propose, avec l'Alhambra, une adresse au coeur du quartier de Mazargues, à proximité des plages du Prado et des Calanques, des parcs Borély et Charcot. Sise dans un domaine résidentiel privé, à l'extrémité du boulevard François-Robert, l'Alhambra sera livrée au 4e trimestre 2011 et les logements, du studio au 5-pièces, commercialisés à 4323 €/m2 en moyenne.


Dans le quartier de la Capelette, dans le 10e, Eiffage Immobilier s'affiche avec la résidence 278 Capelette, labellisée H&E habitat et environnement. Situé dans un quartier préservé en bordure de l'Huveaune, le bâtiment comprend sept niveaux qui profitent de l'orientation sud et de vues dégagées. Par exemple, le 3-pièces, de 62 à 81m2, est commercialisé de 200 000 à 299 000€, pour une livraison au cours du deuxième semestre 2011.


C'est dans le 15e, et plus précisément au coeur du village de Saint-Louis, que Bouygues Immobilier lance Les Vergers de Louise, à proximité d'Euroméditérranée et du port. Le projet fait la part belle aux liaisons piétonnes, allées ombragées et espaces verts. Avec 61 appartements, du studio au 5-pièces, la résidence permet de bénéficier de la TVA réduite à 5,5%, du nouveau PTZ et des aides destinées aux primo-accédants.


Avantage : Les Vergers de Louise est proche des grands axes de communication routiers dont l'A55 et l'A7. Un 3-pièces de 59,35 m2, avec un balcon de 14 m2 est au prix de 173 080 €, parking intérieur inclus, pour une livraison à partir du 4e trimestre 2011.



Autour de Marseille


La rénovation urbaine ne concerne pas que Marseille: Vitrolles (voir ci-contre, L'avis de Pascale Morbelli) et Marignane sont également engagées dans une démarche similaire.


Ainsi, à Marignane, la mise en oeuvre du PNRQA (Programme national de requalification des quartiers anciens dégradés) va permettre de réaliser un projet de rénovation sur 1300 logements, grâce à la mobilisation de 380 millions d'euros débloqués en trois ans par L'État, l'Anah et l'Anru.


À Vitrolles, parmi les programmes neufs, notons celui d'Icade Capri : Villa Montgolfier, livrable au 3e trimestre 2011. Entre la coulée verte et la zone commerciale, elle propose un ensemble de 24 logements de 2 et 3-pièces. L'architecture contemporaine de cette résidence offre de larges terrasses.


La résidence est en TVA à 5,5% et les accédants peuvent, sous conditions, bénéficier du dispositif Pass-foncier, ainsi que du doublement du PTZ.


Sur la commune de La Ciotat, Nexity George V propose Le Parc de la Tèse, dans un vaste parc, avec un accès facile à l'autoroute et à la ville. Le studio de 30,77 m2, au 3e étage, est commercialisé à 155 000 € et la livraison est prévue pour le 3e trimestre 2011. Toujours à La Ciotat, Cogedim lance un programme de 69 logements, du studio au 5-pièces, incluant quatre villas en duplex sur le toit, dans le nouveau quartier de la Source du Pré avec collège, école et plateau sportif à proximité. Le 2-pièces y est commercialisé à partir de 145 000€, pour une livraison attendue dans le courant du 3e trimestre 2012.



Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur