Marseille et Aix : les valeurs sûres

Même si leurs marchés diffèrent sensiblement, Marseille et Aix-en-Provence tentent de proposer, chacune à sa manière, une diversification de l’habitat. Décryptage.

Marseille et Aix : les valeurs sûres
Marseille et Aix : les valeurs sûres

Inauguré le 3 juillet dernier par le chef de l'Etat, le nouveau réseau de tramway de Marseille est un projet de trois lignes finales au centre de la ville et une partie de sa banlieue, dont l'ouverture des tronçons s'effectuera progressivement jusqu'en 2011. Le développement du tramway s'inscrit dans une politique d'aménagement du territoire qui respecte l'environnement et le développement durable. Si le tramway est le dernier exemple en date, Marseille met en oeuvre, depuis des années, une politique d'aménagement suffisamment ambitieuse en réalisant les infrastructures nécessaires au développement de son territoire tout en répondant aux besoins quantitatifs et qualitatifs de logements. Exemple parmi bien d'autres, dans le 10e arrondissement, sur la Zac de la Capelette, la ville va développer une zone à vocation résidentielle susceptible d'accueillir aussi des activités tertiaires. L'objectif est d'assurer la revitalisation de ce secteur de 75 hectares situé aux portes du parc du 26e Centenaire et de l'autoroute Est, à proximité de la Zac du Rouet. La réalisation des programmes, annoncée pour 2008, devrait voir s'accroître substantiellement l'offre de logements sur près de 30 hectares, notamment autour des futurs jardins de Bonnefoy. Plusieurs équipements publics, notamment, le Palais de la glisse et de la glace, unique en France, qui sera entouré d'un pôle privé de loisirs doté d'un complexe cinématographique, vont compléter l'aménagement de ce secteur. Quant à Aix-en-Provence, la problématique du logement est, à l'instar de Marseille, analysée à l'échelle intercommunale. En vingt ans, la Communauté du Pays d'Aix (CPA) a connu un développement démographique et économique qui la place au rang de deuxième pôle par sa taille et de premier par son rythme de croissance sur la région urbaine de Marseille et Aix. Cette croissance démographique et cette attractivité économique ont, de fait, entraîné une raréfaction de l'habitat dont l'un des premiers effets a été la flambée des prix. C'est dans ce contexte et afin d'éviter l'accentuation de son caractère trop sélectif, que la CPA s'est lancée dans la reconstitution de la chaîne du logement. Celle-ci prend forme notamment à travers le lancement d'une charte de qualité urbaine et environnementale de la construction neuve ainsi que dans une politique foncière volontaire afin de limiter les effets spéculatifs.


 

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur