Marseille entre projets culturels et résidentiels

La Capitale Européenne de la Culture 2013, est sous les feux des projecteurs. Marseille procède à une véritable restructuration : nouveaux logements mais aussi initiatives économiques et culturelles.

Marseille entre projets culturels et résidentiels
Marseille entre projets culturels et résidentiels

L'année 2013 sera pour Marseille une année particulière. En effet, la métropole se prépare à devenir Capitale Européenne de la Culture. Une dizaine de chantiers confiés à des architectes prestigieux sont en train de transformer durablement la forme et l'activité de ce territoire. Le plus prestigieux d'entre eux, le MuCEM (Musée des Civilisations Europe Méditerranée), sera fin prêt en 2013, avec trois sites différents : le J4, signé par l'architecte Rudy Ricciotti – qui a conçu un habillage en béton sur l'ancien môle portuaire éponyme – et dont la livraison est attendue pour la fin 2012 ; le Fort Saint-Jean, qui comprend 15 000 m2 avec notamment des galeries d'exposition sur les thèmes de la fête du spectacle dans un monument historique du XVIIe siècle. Enfin, le dernier volet concerne, dans le quartier de la Belle de Mai, le Centre de conservation et de ressources qui doit s'étendre sur 10 000 m2. Il est signé de À ces projets culturels, il convient d'ajouter le potentiel économique que Marseille va déployer au cours des prochaines années. Début 2012, la Chambre de commerce et d'industrie de Marseille-Provence a dressé l'état des lieux des projets d'investissement sur le territoire. Sur 1 500 grands projets et opérations de plus d'1 million d'euros, annoncés ou engagés dans le département, quatre opérations majeures représentent 60 % d'une enveloppe de 75 milliards d'euros : la LGV (ligne à grande vitesse) Paca qui se poursuit, le chantier Iter, le financement d'Euromed II et le Grand port maritime de Marseille. Il faut y ajouter une conjoncture qui, jusqu'à fin 2011, a favorisé certains secteurs solides, comme ceux des industries agroalimentaires mais aussi des industries métallurgiques, du BTP ou du tourisme, qui drainent une forte activité.


La rénovation de l'habitat


Non seulement Marseille multiplie les projets structurants, mais la ville se lance également de manière très ambitieuse dans la rénovation de son habitat. Avec le projet Grand centre-ville, mené par la Soleam (Société locale d'équipement et d'aménagement de l'aire marseillaise), il s'agit de réaliser des travaux sur des immeubles et des îlots vétustes, obsolètes ou mal configurés. Cette opération couvre 1 000 hectares, 7 arrondissements, 26 quartiers et 120 000 résidences principales. Elle touche aussi 1500 logements qui seront mis sur le marché en accession à la propriété, en accession aidée, l'architecte Corinne Vezzoni. ou en locatif social neuf ou réhabilité. Au total, 800 immeubles doivent être ravalés et le budget global de cette opération s'élève à 235 M €.

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur