Manuel Valls veut relancer la construction

Construire plus et plus vite selon les besoins. Tels sont les engagements du Premier ministre qui a cité le logement comme un chantier prioritaire.

Manuel Valls veut relancer la construction
Manuel Valls veut relancer la construction

Simplifier les règles et les normes tout en garantissant la qualité des constructions futures... tels sont les engagements pris par le Premier ministre Manuel Valls lors de son discours de politique générale, le 8 avril dernier à l’Assemblée nationale. Des décisions seront annoncées avant l’été. Ceci fait suite au processus de concertation " Objectifs 500 000 " logements. Constitué de quatre groupes de travail formés de professionnels du bâtiment, il avait rendu son rapport en février. Reconnaissant que l’excès de production normative et réglementaire constitue un frein qui entrave la construction, un premier train de 50 mesures de simplification avait déjà été annoncé. Le but : revoir des règles pas toujours cohérentes, ou dépassées, comme l’obligation d’avoir un sas entre les toilettes et le séjour/cuisine pour les petites surfaces ou une prise Ethernet dans les salles de bains et la cuisine. De même, alors qu’aujourd’hui les matériaux résistent au feu, l’interdiction d’utiliser du bois en façade issue d’une réglementation incendie datant de 1986 pour les grands bâtiments, va être réformée. En outre, un Conseil supérieur de la construction devrait être bientôt créé. Il devrait réunir professionnels du bâtiment et représentants des ministères. Pour la Confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment (Capeb), la Fédération française du bâtiment (FFB), l’Union des maisons françaises (UMF), l’Union sociale pour l’habitat (USH) et la Fédération des promoteurs immobiliers (FPI), contributeurs de la concertation " Objectifs 500 000 ", l’accueil des premières mesures est positif. Pour ces organistaions, " la priorité aujourd’hui est de faire baisser les coûts de construction de tous les logements, baisse qui doit s’inscrire dans la mise en oeuvre des autres objectifs indispensables que constituent la libération du foncier, la relance de l’accession à la propriété et la rénovation énergétiques des logements ".

Services