Manuel Valls sur le front du logement

Depuis qu’il a pris ses fonctions au printemps dernier, on ne compte plus les interventions du Premier ministre auprès des professionnels du logement et de la construction.

Manuel Valls sur le front du logement
Manuel Valls sur le front du logement

Le Premier ministre ne ménage pas ses efforts pour tenter d’enrayer la sinistrose qui règne sur le secteur de la construction et du logement. Après une intervention forte pour présenter le plan de relance concocté pour le secteur, fin août dernier, Manuel Valls s’est fortement impliqué auprès des professionnels du bâtiment, de la promotion, de l’immobilier ou encore du secteur social, pour ramener une confiance largement écornée par les propos et les actes (la loi Alur, notamment) de l’ancienne ministre du Logement, Cécile Duflot. Au second semestre 2014, il a ainsi répondu présent à de nombreuses manifestations professionnelles. Accompagné de Sylvia Pinel, actuelle ministre du Logement, il est par exemple intervenu au Congrès HLM qui s’est tenu fin septembre dernier, pour fixer la feuille de route des bailleurs sociaux pour 2015-2018.


Le soutien aux maires bâtisseurs


Le 20 novembre dernier, au Sommet de la construction organisé par la Fédération française du bâtiment (FFB), Manuel Valls a également tenu à rappeler l’engagement du gouvernement aux côtés des professionnels. A cette occasion, il a d’ailleurs annoncé le report au 1er janvier 2018 de la conformité des logements collectifs à la RT 2012 et à une consommation de 50 kWh/m2/an. Entre-temps, cette consommation reste fixée au niveau dérogatoire de 57,5 kWh/m2/an. Au Congrès des maires de novembre, le Premier ministre a indiqué vouloir « soutenir financièrement les maires bâtisseurs, ceux qui font le choix de construire des logements là où les besoins sont les plus importants », a-t-il précisé. Enfin, à l’occasion du 68e congrès de la FNAIM auquel il assistait le 8 décembre dernier, Manuel Valls a tenu à rappeler les grandes orientations de la politique du logement, et indiqué : « Sans votre implication, rien n’est possible car vous êtes, vous aussi, des acteurs de cette confiance sans laquelle le marché du logement ne peut fonctionner. » Le Premier ministre en a notamment profité pour annoncer qu’après promulgation du projet de loi sur la simplification, une ordonnance du gouvernement viendrait simplifier les transactions.

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur