Maîtrise nécessaire

En France, les bâtiments consomment environ 46% de l'énergie totale et produisent 25% des gaz à effet de serre (GES). Ils représentent donc des gisements potentiels considérables d'économie d'énergie et des éléments clés dans la division par 4 de l'émission des GES à atteindre d'ici 2050. Pour cela, deux pistes principales : réduire la consommation d'une part, et faire appel à de nouvelles sources d'énergie, non polluantes, d'autre part. Ces dernières années, le discours a considérablement évolué dans le domaine du bâtiment. On est passé de la notion de maison "à faible consommation énergétique" à celle de "maison passive" et même à la notion de "bâtiment à énergie positive", qui produit plus d'énergie qu'il n'en consomme. Dans le même temps, les labels se sont multipliés, distinguant les constructeurs et professionnels engageant leur production dans des processus respectueux de l'environnement. L'énergie figure en bonne place parmi les 14 cibles servant de référentiel aux labels HQE®, haute qualité environnementale. "La maîtrise des consommations d'énergie est une condition essentielle du développement énergétique durable de notre pays.Son rôle est déterminant pour la préservation de l'environnement.L'énergie économisée,non consommée, n'émet ni polluants ni gaz à effet de serre" explique l'Agence locale de l'énergie qui a engagé une démarche d'utilisation rationnelle de l'énergie (URE). Dans l'habitat, cette démarche se concrétise par la conception d'une enveloppe performante qui garantira une bonne isolation thermique, puis d'équipements performants en matière d'économies d'énergie.

Maîtrise nécessaire
Maîtrise nécessaire

Performance recherchée. "Tout importe pour concevoir un habitat économe au niveau énergétique : son implantation, mais aussi la conception des espaces, le choix des matériaux et des techniques. C'est à partir de cette réflexion de base que l'on pourra ensuite tirer le meilleur parti de nouvelles sources d'énergie, favoriser par exemple les apports solaires" estime Anna-Maria Conti, architecte et créatrice de la "maison intègre" dans la région de Turin. Qui dit économie d'énergie dit aussi équipements ultra performants : pour les appareils de production de chauffage et d'eau chaude, avec les chaudières de dernière génération, mais aussi pour les équipements des parties communes, en agissant sur les ascenseurs, les éclairages et les VMC. Les pouvoirs publics montrent l'exemple en multipliant les équipements construits dans le souci de maîtriser les dépenses énergétiques : écoles, logements sociaux, mais aussi piscines et gymnases HQE® se multiplient. Et la loi va dans le sens de la généralisation d'une obligation de performance énergétique puisqu'à compter du 1er novembre prochain, les exigences en vigueur dans les bâtiments neufs seront étendues aux bâtiments existants. Lors des travaux de réhabilitation, les équipements tels que les chaudières ou ballons de production d'eau chaude devront respecter des exigences énergétiques. L'Etat y va même de son coup de pouce financier, avec des mesures d'incitation fiscale pour tous ceux qui privilégient économies d'énergie et énergies renouvelables lors de leurs travaux de rénovation !


Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur