Lyon : stabilité des prix sur le marché immobilier

En raison d'incertitudes électorales, économiques et fiscales, le marché du logement neuf dans le Grand-Lyon a été pénalisé au 1er semestre par l’attentisme des acquéreurs.

Lyon : stabilité des prix sur le marché immobilier
Lyon : stabilité des prix sur le marché immobilier

D’après le Cecim (Centre d’Etudes de la Conjoncture Immobilière), l’activité globale a reculé de 11 % durant les six mois en cumulant 2 250 réservations au lieu de 2 528 l’an dernier. Du fait de la progression des ventes en bloc, la baisse atteint 16 % pour le seul secteur marchand. Dans le collectif, qui concentre 88 % du marché, ce repli s’est montré encore plus net (-20 %), provoqué par le retrait des investisseurs (-43 %). Le pourcentage d’utilisateurs en résidence principale, quant à lui, est resté stable (1 077 réservations/+2 %). En raison de la prudence des opérateurs et du manque de grands aménagements publics, les mises en vente ont reculé de 18 %. Corollaire de la baisse simultanée des ventes et des mises sur le marché, l’offre disponible a été parfaitement stable (4 152 logements /+0,3%), comme les prix de vente : 3 606 €/m2 pour les utilisateurs (-0.4 %) et 3 862 €/m2 pour les investisseurs (+1 %).

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur