Lyon réaménage Garibaldi

Devenue presque un axe de transit autoroutier dans la ville, la rue Garibaldi s’apprête à vivre un profond réaménagement.

Lyon réaménage Garibaldi
Lyon réaménage Garibaldi

En 1870, Garibaldi, le héros de l’unité italienne, a été nommé citoyen d’honneur de Lyon pour avoir défendu la ville contre les Prussiens.


En hommage à sa bravoure, une artère porte son nom. Avec l’avenue Jean-Jaurès, c’est l’une des plus longues de Lyon : elle traverse les 6e, 3e et 7e arrondissements.


Son futur réaménagement poursuit plusieurs objectifs, dont la création d’un continuum paysager de la Tête d’Or au parc Sergent Blandan, précise le Grand Lyon en charge du projet. L’accès aux grands équipements, comme les halles Bocuse, serait facilité et les modes doux, développés. Cette voie rapide pourrait alors voir “apaisé” l’écoulement des voitures.


Mais lors de la concertation publique, des voix se sont élevées pour maintenir en l’état la circulation de cet unique axe nord-sud de la rive gauche, la place en ville de la voiture étant l’un des défi s des grandes métropoles. Objection du Grand Lyon, la croissance de la Part-Dieu augmentera les déplacements d’un quart. Le souhait est d’aboutir à 38 % pour la voiture et 62 % pour les transports en commun, au lieu de 49 % et 57 % actuellement. Le bilan partiel de la concertation a été soumis au conseil communautaire le 10 janvier.


Des études se poursuivent, en même temps que la concertation sur le tronçon Arménie-Berthelot.



Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur