Logement neuf et réaménagement de Choisy-le-Roi

“Les 14 hectares de la Zac du Port ont été un terrain d'expérience, anticipateur de ce que nous pouvons concevoir pour tout le territoire de Seine-Amont en général, et pour Choisy-le-Roi en particulier ”constate Paul Chemetov, qui travaille depuis 15 ans au développement de ce secteur. Au-delà de ce projet phare de reconquête de la Seine, c'est la ville entière qui change de visage. Requalification de quartiers entiers, transformation du parvis de la gare RER, modernisation des espaces publics : du nord au sud et de chaque côté de la Seine, Choisy-le-Roi se renouvelle.

Logement neuf et réaménagement de Choisy-le-Roi
Logement neuf et réaménagement de Choisy-le-Roi

Atout Seine.


“Nous sommes la seule ville en amont qui se développe sur les deux rives de la Seine et il est temps de rendre le fleuve aux habitants” explique Daniel Davisse, le maire de Choisy-le-Roi. La mise en valeur de la Seine est l'axe du développement de toutes les communes de Seine-Amont. A Choisy, l'élément déclencheur de la toute première opération de reconquête, celle de la Zac du Port, a été le départ des cuves de Shell. Séparé du centre-ville par les voies ferrées, le quartier du Port est désenclavé, avec notamment le réaménagement d'une passerelle piétonne au-dessus des voies, la création d'un nouveau boulevard urbain qui reliera le quartier au coeur de ville et qui desservira une place belvédère donnant sur la Seine, d'où partira la passerelle piétonne. Sur l'autre rive, c'est le quartier Seine et Parc qui offrira un tout nouveau ensemble résidentiel en berge de Seine. Il permet tout à la fois de mettre en valeur le fleuve mais aussi les 150 hectares du parc de Choisy. Dans le prolongement, le quai des Gondoles sera aménagé en une promenade agréable dont tous les habitants pourront profiter. Au programme, l'aménagement d'un chemin de promenade accessible aux piétons et aux cyclistes et relié au parc départemental. Iris, roseaux et autres plantes aquatiques viendront habiller le mur anticrue et le ponton sera agrémenté de saules et d'aulnes.


Une ville communicante.


La circulation et les transports constituent la clé du développement en banlieue. De ce point de vue, Choisy-le-Roi bénéficie de nombreux atouts qui doivent cependant être améliorés. L'important réseau de transports en commun qui irrigue la ville en fait un “nœud” de transports d'importance régionale. Le pôle intermodal de transports, qui prévoit l'amélioration des conditions de correspondance entre les différents modes de transports en commun (RER, bus, etc.) et de circulation (trafic automobile, mais aussi liaisons douces), constitue de ce point de vue un projet stratégique. Il permettra également de faire de la place de la gare un endroit plus convivial. Autre point central : le prolongement en site propre de la ligne de bus reliant Paris à la banlieue sud, sur la nationale 305. Avec 50 000 voyageurs chaque jour, cette ligne est la plus importante d'Ile-de-France et elle emprunte l'un des axes les plus fréquentés par les voitures. Sa transformation en boulevard urbain, avec à terme, le réaménagement possible du carrefour Rouget- de-Lisle, véritable pivot de la circulation à Choisy, permettra un développement plus harmonieux de la vie locale. “On ne peut pas espérer le développement de la métropole parisienne sans un rééquilibrage de ses différents territoires et sans développer la solidarité entre eux. De ce point de vue, la nouvelle enveloppe budgétaire envisagée par le STIF (syndicat des transports d'Ile-de-France), est inéquitable et ne renforce pas suffisamment ces territoires de la zone métropolitaine” affirme Paul Chemetov… Même si le STIF a fait passer le pourcentage de 30 à 35 % pour la petite couronne, contre 20 à 25 % pour Paris.


Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur