Libérer l'offre foncière

Pour pousser la construction de logements, le gouvernement prévoit de céder des terrains publics. Et ce dès septembre, avec un premier inventaire d’urgence.

Libérer l'offre foncière
Libérer l'offre foncière

Assurément, le nouveau gouvernement veut impulser une politique de construction massive de logements pour résorber la pénurie actuelle et détendre les prix du marché. Objectif affiché : produire 500 000 logements par an dont 150 000 logements sociaux. Pour y parvenir, le gouvernement entend mettre en place un plan de mobilisation du foncier qui concernera notamment le foncier public. Ainsi, le nouveau président de la République s’est engagé à mettre le foncier de l’État à la disposition des collectivités pour y construire des logements. Des mesures sont actuellement en cours d’élaboration qui permettront aux collectivités territoriales d’obtenir des terrains à des prix défiant toute concurrence, voire gratuitement, sous certaines conditions bien entendu. La programmation des cessions envisagées sur la période 2012-2016 a permis d’identifier déjà 2 000 hectares sur 900 secteurs qui offriront la possibilité de construire 110 000 logements. D’ici à la mi-septembre doit être dressé un inventaire complet des opérations qui pourraient être lancées à brève échéance, avec, dans la foulée, le lancement de la construction de logements sociaux. Au ministère du Logement, on cite en exemple des villes qui portent des projets intéressants mais qui ne peuvent aboutir rapidement faute d’accord sur les prix de cession. C’est le cas de Paris où 8 050 logements sont envisagés sur les 59 hectares de terrains qui pourraient être vendus. En Île-de-France, le ministère fait également état de 11 000 logements possibles sur du foncier public. Outre ce dernier, il est aussi question d’encourager les propriétaires privés à céder leurs terrains, peut-être par un assouplissement de la fiscalité des plus-values... À suivre donc.

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur