Les projets résidentiels les plus fous

Même si en France l’architecture des immeubles résidentiels reste généralement sage, certains projets se démarquent. Grand luxe, écologiques ou atypiques, Explorimmoneuf vous fait découvrir quelques illustrations françaises ou internationales.

Les projets résidentiels les plus fous
Les projets résidentiels les plus fous

Si la France voit naître de grands équipements publics ou privés aux gestes architecturaux très innovants, comme en témoignent la Fondation Louis Vuitton de Frank Gehry inaugurée fin octobre dans le Bois de Boulogne à Paris, le Mucem de Rudy Ricciotti à Marseille, ou encore le Centre Pompidou de Shigeru Ban à Metz, force est de constater qu’en matière d’habitat, la production reste, dans l’ensemble, assez standardisée.L’innovation architecturale serait même, selon certains, en perte de vitesse.


Pourtant, au-delà de projets phares pour lesquels les élus rêvent de reproduire l’effet Bilbao (c’est-à-dire l’impact d’un musée (le Guggenheim) pour impulser le renouveau d’une ville), les architectes ont un énorme défi à relever : concevoir et aménager durablement nos villes. "L’architecte doit se faire urbaniste et aménageur, créateur et ingénieur, porte-parole des citoyens, conseiller du responsable politique et pilote du chantier", notait Patrick Bloche, député et président de la commission des affaires culturelles et de l’éducation, durant les Universités d’été de l’architecture organisées tout récemment par le conseil national de l’Ordre des architectes. "C’est à cette condition que la création architecturale pourra retrouver un rôle déterminant à la hauteur des enjeux d’aujourd’hui : un aménagement durable du territoire, un urbanisme ambitieux, une ville intelligente" poursuivait-il.


De ce point de vue, le S Grand Paris est un terrain de jeu formidable pour les architectes. La volonté de construire 70 000 logements par an leur permet, en effet, de réfléchir à de nouvelles manières d’habiter.




Le labo du Grand Paris


Dans le cadre de l’Atelier international du Grand Paris, 15 équipes d’architectes et d’urbanistes parmi les plus célèbres (Roland Castro, Elizabeth et Christian de Portzamparc, Antoine Grumbach, Bernardo Secchi, Christian Devillers…) planchent sur les nouvelles façons d’habiter. Surélever les toits des immeubles haussmanniens, construire des gratte-ciel ou des logements sur les parkings des centres commerciaux de la périphérie pour éviter l’étalement urbain et la consommation d’espaces, exclure la voiture du périphérique pour y construire 35 000 logements… des idées qui peuvent paraître abracadabrantesques émergent des planches à dessin.



La Mairie de Paris envisage même la réalisation de deux nouveaux ponts sur la Seine d’ici trois à cinq ans. Des ponts qui seraient habités… comme au Moyen Âge ! Toutes ces idées trouveront peut-être une traduction concrète dans un avenir plus ou moins proche. En attendant, à une échelle plus modeste, ce sont les promoteurs, aidés d’architectes de talent, qui tentent d’impulser de nouvelles façons d’habiter. Avec des projets plus ou moins fous.



 


Photos 1 : La Tour Haute Définition 1 © KREACTION – MIDI QUATORZE HEURES


Photos 2 : L'arbre blanc de Montpellier © SOU FUJIMOTO ARCHITECTS + NL*A + OXO ARCHITECTS + RSI


Photos 3 : Village Nature de Marne-la-Vallée © DR

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur