Les perles de la côte bretonne

Si Dinard, Carnac ou encore Quiberon font partie des stations phare qui accueillent de nouvelles réalisations, d’autres petites pépites du littoral breton sont à suivre.

Les perles de la côte bretonne
Les perles de la côte bretonne

De la Bretagne du nord au golfe du Morbihan, le littoral est très diversifié, ponctué de criques abritées de côtes déchiquetées et de plages de sable fin,fouettées par les vagues et les vents. La construction n’y est pas non plus pléthorique. En Bretagne Nord, un certain nombre de stations enregistrent toutefois une activité.C’est par exemple le cas de Dinard, Saint-Malo, Saint-Briac-sur-Mer, Saint-Lunaire. À Dinard, cinq programmes sont recensés. Lamotte commercialise par exemple rue Sadi-Carnot des appartements du 2 au 4 pièces de 69 à 89 m2 à des prix compris entre 357 000 et 487 000 €. Un autre promoteur local, Secib, développe rue Ampère, face à la place Newquay (médiathèque, commerces...), une résidence de 78 appartements démarrant à 116 000 € pour le 2 pièces de 44 m2 à 196 300 € pour le 3 pièces de 67 m2. Quartier Enogat, Arc affiche ses 2 pièces à partir de 160 000 € pour 43 m2. Sur la Côte de Granit rose, quelques programmes sont également en cours de commercialisation. À Erquy, quelques maisons de 3 pièces sont proposées par Nacarat à partir de 140 000 €.


 


Des programmes très diversifiés


À Perros-Guirec, une résidence de tourisme signé ImmoInvestir affiche ses 2 pièces (35 à 51 m2) entre 122 824 et 169 298 € HT. Des prix un cran en-dessous pour une résidence développée à Ploubazlanec (Agence 3000). Un peu en retrait de la mer, Pordic se paie le luxe d’offrir également une construction neuve signée Pierreval. Un studio de 28 m2 peut y être acquis pour 77 500 €. À Trébeurdenet Saint-Quay-Portrieux, deux programmes sont à saisir très vite car en fin de commercialisation. Dans le Finistère, Audierne, Bénodet, Concarneau, Douarnenez, Pont-Aven, Quimper ou encore Roscoff disposent de quelques opportunités. À Audierne, on peut dénicher un 3 pièces dans une résidence de tourisme à partir de 120 183 € HT. Le Morbihan n’est pas en reste et quelques grandes stations comme Carnac, La Trinité-sur-Mer, Larmor-Plage, Quiberon ont de quoi satisfaire les amateurs de résidences secondaires. " Les côtes morbihannaises présentent l’avantage de se situer à proximité de grandes villes comme Vannes ou Lorient, disposant de tous les services, note Maître Rozenn Le Beller, notaire à Lanester. Aujourd’hui, l’achat d’une résidence secondaire est plus souvent un investissement en vue de la retraite que l’achat de la traditionnelle maison de famille, et les acquéreurs sont souvent des cadres entre 50 et 60 ans ". À Carnac, Lamotte propose par exemple des 2 pièces de 38 m2 à partir de 169 000 € et à la Trinité-sur-Mer, un studio est proposé 88 000 € chez Immopierre.


 


Opportunités

  • Dinard : Casa Volta, appartements et maisons de 44 à 113 m2. Prix : 116 000 à 355 000 €
  • Saint-Briac : Les Belles Noës,maisons de 3 et 4 pièces de 67 à 90 m2. Prix : 195 000 à 253 000 €
  • Auray : Port Royal, appartements et maisons de 2 à 5 pièces de 35 à 121 m2. Prix 123 610 à 330 000 €

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur