Les nouvelles pistes du prêt à 0%

Alors que les prix des logements n'ont cessé d'augmenter ces dernières années, le prêt à 0 % se veut, plus que jamais, une aide à l'accession à la propriété. Enquête sur les nouveautés pour en bénéficier.

Les nouvelles pistes du prêt à 0%
Les nouvelles pistes du prêt à 0%

Depuis sa création en 1995, le prêt a 0 % a permis à des milliers de foyers d'accéder à la propriété. Mais de 130 000 à 140 000 ménages bénéficiaires les premières années, le nombre de prêts avait considérablement chuté ces dernières années, atteignant à peine 80 000 en 2004. Il faut dire que les plafonds de ressources imposés pour son attribution n'avaient jamais été revalorisés. Un handicap qui ne lui permettait plus de jouer son rôle de levier pour les accédants modestes et dont les pouvoirs publics ont fini par prendre conscience. D'où une première grande réforme en 2005 étendant le bénéfice du prêt à 0 % à un plus grand nombre d'opérations. Et, début 2006, une revalorisation sensible des plafonds de ressources pour les familles situées dans les zones où les prix de l'immobilier sont particulièrement élevés. Un décret, publié le 8 février dernier, a officialisé cette décision. "Grâce à ce relèvement des plafonds, des ménages disposant de ressources moyennes qui éprouvent actuellement des difficultés pour accéder à la propriété (...) seront également aidés à réaliser leur projet, expliquet- on au ministère du travail, de la cohésion sociale et du logement, le plafond maximum de ressources est ainsi porté à 51 900 € contre 38 690 € auparavant, pour un ménage de cinq personnes ou plus. A titre d'exemple, pour une famille de quatre personnes résidant en zone A, le plafond de ressources passe de 36 540 à 45 500 €".


 

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur