Les autres candidats à Marseille

À Marseille comme à Paris, les forces en présence défendent un programme
de l’habitat souvent divergent.

Les autres candidats à Marseille
Les autres candidats à Marseille

En matière de logements, les priorités diffèrent selon les candidats. Stéphane Ravier (FN) est essentiellement attentif à l’habitat social. Il défend une " priorité nationale "  d’accès aux logements sociaux aux seuls Marseillais de nationalité française et européenne. Il propose la vente des logements sociaux " à ceux qui le souhaitent "  avec une décote de 20 % par rapport au prix de marché. De son côté, Jean-Marc Coppola (FG) aborde le volet social par la volonté de " lancer un grand programme "  de réhabilitation et de reconstruction des cités, tout en réalisant 20 % de logements sociaux dans chaque arrondissement et en remettant à plat la taxe d’habitation pour " la rendre plus équilibrée entre les quartiers résidentiels et populaires ".  Pour Jean-Luc Bennahmias du Modem, les efforts devraient porter sur le dispositif Premier Logement mis en place par l’actuelle municipalité. Il s’agit aussi d’étoffer l’offre de logements étudiants par des solutions modulables, comme au Havre. Le candidat voudrait aussi créer une " agence municipale du logement "  chargée du repérage et de la remise en état des logements. Quant à Karim Zéribi d’Europe Écologie - Les Verts, il insiste sur les transports et le logement, " les deux grands parents pauvres de l’aire marseillaise "  et souhaite réduire la fracture entre le nord et le sud de la ville.

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur