Les acteurs du développement durable

On le sait tous, le développement durable est l’un des grands enjeux des décennies à venir. Vivre dans un logement sain, économe en énergie et qui préserve la planète, tels sont les défis du Grenelle de l’environnement. L’immobilier est particulièrement concerné.

Les acteurs du développement durable
Les acteurs du développement durable

Il faut savoir, en effet, que le secteur du bâtiment consomme 43 % de l’énergie utilisée en France et qu’il est responsable de 22 % des émissions de Co2. Rien que pour se chauffer, un logement consomme en moyenne 138 kWh/m2/an contre 110 kWh/m2/an aux Pays-Bas. Cette situation tient à l’ancienneté du parc français, les deux tiers ayant été construits avant 1975 alors qu’aucune réglementation thermique n’existait. La France doit donc mettre les bouchées doubles pour réduire ses consommations de 38 % d’ici à 2020. Et s’il est un homme qui oeuvre dans ce domaine, c’est bien Philippe Pelletier, avocat au barreau de Paris, associé et cofondateur du cabinet Lefèvre-Pelletier, qui a présidé le Plan Bâtiment Grenelle et qui conduit le nouveau plan de performance thermique des logements (2012/2017). L’enjeu est très important puisque ce plan vise à doter un million de logements (neufs et anciens) d’une isolation thermique performante. " C’est un formidable défi qui s’appuie sur plusieurs axes, la mise en place de la RT 2012, la lutte contre la précarité énergétique, la formation des artisans et l’innovation. "


 


 


Autre acteur incontournable du développement durable : Antoine Desbarrières, directeur de Qualitel, et président de Cerqual. Association qui a pour mission de promouvoir la qualité de l’habitat par la certification et par l’information du public, Qualitel fédère les principaux acteurs du logement (organismes professionnels, associations d’utilisateurs de logements, consommateurs et pouvoirs publics) et délivre des certifications au travers de ses filiales Cerqual (logements collectifs et individuels groupés neufs), Cerqual Patrimoine (logements collectifs et individuels anciens) et Cequami (maisons individuelles). Qualitel certifie environ 170 000 logements par an. " La convergence vers une marque unique de certification est un projet fort qui sera mené à son terme dans les deux prochaines années, a déclaré Antoine Desbarrières. C’est une demande du groupe de travail “Signes de qualités” au sein du Plan Bâtiment Grenelle, une démarche qui permettra une meilleure visibilité auprès du grand public comme des professionnels ".


 


 

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur