Les acheteurs étrangers en région PACA

I.B.:Sur le segment de l’immobilier de loisirs, en opposition à l’immobilier de nécessité, que devient la clientèle étrangère ?

Les acheteurs étrangers en région PACA
Les acheteurs étrangers en région PACA

Jean-Marie Ebel : La clientèle anglo-saxonne est très en retrait. Nous avons connu un boom avec les Irlandais dans un passé récent, mais le Nord de l’Europe, toujours présent, s’intéresse à la Côte d’Azur. Nous observons aussi depuis le début de l’année, la venue d’une clientèle issue de la bourgeoisie moyenne de pays de l’Est, de Russie ou de Bulgarie. Cette clientèle peut se tourner vers des logements du 2 au 4-pièces, avec des prix au m2 pouvant atteindre 7 500 €sur certaines opérations.


Yann Hubert : Sur Mandelieu, où l’on compte environ une moitié d’acheteurs étrangers, les Anglais et les Irlandais ont disparu depuis plusieurs mois. En revanche, la clientèle nord-européenne est toujours présente, et l’on voit même des Azerbaïdjanais et des Russes sur des produits haut de gamme pour d’importantes surfaces.


Frédérique Combes : En matière de résidence secondaire, il convient d’être souple et adaptable. Ainsi, les Russes auraient plutôt tendance à acquérir des 3-pièces de 50 à 60 m2, alors que la clientèle irlandaise ou anglaise était tournée vers des studios ou des 2-pièces.


Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur