Le Tour de France de la construction

Lancée en janvier par Sylvia Pinel, cette opération a pour mission d’expliquer les mesures du gouvernement aux acteurs locaux.

Le Tour de France de la construction
Le Tour de France de la construction

C’est le Sud-Ouest que la ministre du Logement, de l’égalité, des territoires et de la ruralité a choisi comme première étape de son Tour de France : La Réole en Aquitaine, puis Toulouse en Midi-Pyrénées. Sylvia Pinel qui va donc se rendre au cours de l’année dans toutes les régions de France s’érige ainsi en super-promoteur de la construction. Objectif avoué : rencontrer au plus près les acteurs locaux pour les rallier à la cause du gouvernement. Et surtout à celle des mesures mises en place pour relancer la construction de logements. Dans ce cadre, cinq priorités ont été réaffirmées : favoriser l’accession à la propriété, simplifier les règles de construction et développer l’innovation, augmenter l’offre de logements neufs, sociaux et intermédiaires, renforcer la mobilisation du foncier ou encore rénover les logements. Avec une grande partie des mesures effectives, « il est maintenant nécessaire que l’ensemble des acteurs s’en emparent », selon le ministère. Ce Tour de France de la construction vise également à découvrir les projets engagés sur l’ensemble du territoire, à l’instar de Bordeaux Euratlantique qui va transformer la ville et sa métropole en carrefour du Sud-Ouest européen. Sur un territoire de 738 hectares avec pour épicentre la gare TGV de Saint-Jean, cette opération d’intérêt national va accueillir 30 000 nouveaux habitants qui s’ajouteront aux 25 000 déjà installés. Le plan national de relance de la construction de logements neufs présenté dans les régions a été chiffré à 5 milliards d’euros par la ministre du Logement.

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur