Le "B.A.-ba" des carottes fiscales

Borloo neuf ("populaire")

Le "B.A.-ba" des carottes fiscales
Le "B.A.-ba" des carottes fiscales

Amortissement : 6 %/an pendant 7 ans, puis 4 %/an pendant 2 ans. Possibilité de prolongement à 2,25 %/an pendant 6 ans de plus.


Conditions : plafonds de ressources pour les locataires qui correspondant à ceux du PLI (Prêt locatif intermédiaire) et loyers 30 % en dessous de ceux du marché.


Robien recentré


Amortissement : 6 %/an pendant 7 ans, puis 4 %/an pendant 2 ans sans possibilité de prolongement.


Conditions : pas de conditions de ressources pour les locataires et des plafonds de loyers qui correspondent largement au prix du marché.


Girardin (investissement locatif dans les Dom-Tom)


Amortissement : réduction d'impôt à hauteur de 40 % de l'investissement ou 50 % si le loyer est "intermédiaire". Majoration de 10 % en zone de revitalisation urbaine et de 4 % pour les investissements dans des dispositifs d'énergies renouvelables.


Conditions : plafonds de ressources pour les locataires (assez élevés) et réduction d'impôt accordée dans la limite d'un plafond.


Résidences de tourisme


Avantages : récupération de la TVA et statut de loueur en meublé professionnel ou non qui permet de créer un déficit que vous pouvez soustraire à vos revenus. En ZRR (zone de revitalisation rurale), vous pouvez bénéficier d'avantages fiscaux supplémentaires grâce à la loi Demessine, avec une réduction de 25 % du montant de l'investissement sur six ans, accordée dans la limite de 100 000 e pour un couple marié et 50 000 e pour un célibataire.


Conditions : peu de conditions, si ce n'est bien sûr la mise en location saisonnière.











Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur