Le nouveau ptz + sur les rails

Le premier ministre François Fillon a offi ciellement lancé, en Seine-Saint-Denis, le nouveau prêt à taux zéro (PTZ +), avec un objectif de 380 000 bénéfi ciaires par an.

Le nouveau ptz + sur les rails
Le nouveau ptz + sur les rails

Progresser vers une France de propriétaires” : c’est la volonté du gouvernement.



Avant un discours à Rosny-sous-Bois, François Fillon s’est rendu dans la ville voisine de Gagny pour visiter une maison achetée à l’aide d’un PTZ +, ouvert à tous les candidats à l’acquisition d’un premier logement. Le coût pour l’État devrait passer de 1,2 milliards d’euros “à plus du double”, a indiqué le premier ministre.


Une enveloppe maximale a été fi xée à 2,6 milliards d’euros par an. Mis en place depuis le 1er janvier, le PTZ + avait été annoncé en septembre par Nicolas Sarkozy. Pour mémoire, il fusionne avec le prêt à taux zéro, le crédit d’impôt sur les intérêts d’emprunt et le Pass-foncier.


Le montant du prêt dépend de la localisation, de la performance énergétique du logement, de son statut (neuf ou ancien) et de la composition du foyer. L’aide sera plus importante si l’achat porte sur un logement neuf, pour “encourager la construction, plutôt que de contribuer à faire grimper les prix dans l’immobilier”, comme en Île-de-France, où le marché est tendu. De 2008 à 2012, l’État entend produire 70 000 logements neufs, dont 6 100 à Paris sur des terrains publics, a rappelé le premier ministre.



Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur