Le marché toulousain : convoité, actif et sain

Toulouse et les communes de l'agglomération enclenchent un processus qui permet d'élargir les gammes de logements sur un marché très demandé. Priorité : l'accession.

Le marché toulousain : convoité, actif et sain
Le marché toulousain : convoité, actif et sain

"Le marché toulousain reste sain avec des rythmes de ventes redevenus normaux.Non seulement livrer une opération avec un appartement invendu n'a rien de dramatique, mais cette situation permet enfin de faire concurrence aux agents immobiliers avec des appartements immédiatement disponibles ! Attendre systématiquement deux ans pour entrer chez soi ne pouvait pas rester la règle."La directrice commerciale régionale de Bouwfonds Marignan Immobilier pose immédiatement le décor de l'activité locale dans le secteur de la promotion immobilière. Une activité que Toulouse n'a rien à envier aux autres agglomérations de taille identique. Le 13 février dernier, l'Observer de l'Immobilier toulousain présentait les dernières données disponibles sur le marché du neuf. L'offre est importante avec 307 programmes commercialisés sur l'aire urbaine, ce qui représente plus de 4 300 appartements et 916 maisons de village ou de ville. Toulouse représente aujourd'hui 29 % de cette offre, en progression de 4 % par rapport à 2006. Le prix moyen du stock a augmenté de 6,7 % en l'espace d'un an, avec un prix moyen au mètre carré habitable de 2 979 e sur l'aire urbaine et le prix moyen des réservations s'est hissé à 3 225 e, avec de fortes disparités selon les programmes. Conclusion de l'Observer : "La demande reste forte dans tous les segments de marché, mais elle s'est particulièrement accrue sur les petites surfaces qui connaissent une pénurie ainsi que sur les prix d'entrée de gamme".Car c'est le paradoxe de Toulouse : la part des investisseurs s'est réduite, mais les primo-accédants peinent à acquérir. "Depuis trois à quatre ans, nous assistons à un basculement dans la répartition des acheteurs, souligne Fabrice Narciso, directeur commercial accession chez Belin Promotion. Jusqu'ici l'agglomération toulousaine voyait fleurir l'investissement locatif et progressivement, la part de l'accession a progressé. Pour autant, les primo-accédants ne peuvent trouver une offre que si les fonciers sont maîtrisés par les communes."


 

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur