Le maître d’oeuvre, maître de son travail

L’entrepreneur chargé des fondations de notre futur pavillon peut-il exiger un supplément sur le prix – établi forfaitairement à l’origine –pour divers motifs qui ne nous sont pas imputables, notamment la nature du sol ? (M. et Mme Laurent D., Saint-Flour, 15)

Le maître d’oeuvre, maître de son travail
Le maître d’oeuvre, maître de son travail

S’agissant d’un mandat à forfait, vous devez, en tant que maître d’ouvrage, passer un ordre écrit pour tout travail supplémentaire (article 1793 du Code civil). À défaut, ces travaux restent à la charge du maître d’oeuvre, qui n’aura pas su évaluer le coût d’implantation du pavillon.



Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur